Partagez | 
 

 Arrière-grand-père ? Toi ? J'te crois pas [PV Drake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
I AM A PERFECT MEMBER
messages : 27
age : 19 ans
situation civil : Célibataire
célébrité : Emma Watson



MessageSujet: Arrière-grand-père ? Toi ? J'te crois pas [PV Drake]   Dim 7 Oct - 19:16

Drake N. Ainsworth & R. Caliopée Austin
L
e doux bruit libérateur de la sonnerie retentit pour la dernière fois de la journée alors que tous les élèves présents dans la salle de classe se levèrent dans un bruit infernal, couvrant la voix du professeur qui donnait les devoir. Tous hormis moi. Encore penchée sur ma table j’avais un carnet face à moi et je grattais le papier qui se trouvait en dessous. Je sortis de ma rêverie en sursautant lorsque le professeur me secoua légèrement l’épaule en me disant que ça allait bientôt faire dix minutes que tout le monde était parti. Je relevais vivement la tête et effectivement la salle était vide. J’étais tellement concentrée que je n’avais même pas remarqué que le brouhaha avait disparu. J’écarquillais les yeux et rangeais en vitesse mes affaires avant de quitter la pièce en lançant mille excuses au professeur. Je quittais le lycée moins précipitamment, ayant encore une heure devant moi. Lorsque je fus dehors je pris une grande bouffée d’air avant de prendre la direction du centre-ville. Je n’avais pas encore eu le temps de faire le tour de la ville mais il n’y avait rien de vraiment important. Quelques magasins, et un bar le… « Mystic Grill ». Ça m’avait l’air idéal pour étudier. J’entrais et à peine à l’intérieur et souriais en sentant l’ambiance chaleureuse qui régnait. Il y avait des rires, des conversations plus ou moins fortes, des gens qui se faisaient draguer au bar. Bref, de tout. Je m’installais tranquillement à une table et soupirait en sortant mon carnet, ma feuille et un crayon de ma besace pour recommencer à griffonner tout ce que j’arrivais à traduire et le tout en sirotant une bonne limonade bien fraiche.
Ce journal racontait la seizième année de mon ancêtre, Nicholas Manccini. Il avait eu ce carnet le jour de son anniversaire et il avait écrit toutes ses pensées, ses joies, ses actes et ce jusqu’à la naissance de ma grand-mère. Il avait une sœur, Anna dont il ne pensait que du bien. Dans aucune de ces pages je n’avais vu du mal d’elle, aucune. Cela faisait bientôt trois moi et je n’en étais même pas encore à la moitié. Il faut dire qu’il était plutôt gros et moi une piètre traductrice. Finalement peut-être que je devrais demander à mes parents de le faire, quitte à attendre quelques mois… Oh et puis non. J’avais une avidité insatiable à connaître tous les moindres détails de la vie de ce Nicholas, je sais que c’est en quelques sortes violer son intimité mais je ne pouvais pas m’en empêcher. J’étais de nature curieuse quand il s’agissait d’ancêtre. Toujours est-il que j’étais à nouveau tellement dans ma bulle que je ne vis ni entendis la personne face à moi s’assoir.
code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I AM A PERFECT MEMBER

messages : 97
age : 26 ans
situation civil : Et ta mère?
travail : Je t'en pose moi des questions?
célébrité : BenSexyBarnes


Un peu plus
Bonus:
Situation rp:


MessageSujet: Re: Arrière-grand-père ? Toi ? J'te crois pas [PV Drake]   Lun 8 Oct - 17:17


Arrière-grand-père? Toi? J'te crois pas!





On ne choisit pas sa famille ♥ ▬ Ding doooong. Je levai la tête vers l’horloge murale et fronçai les sourcils. Dix-sept heures. Qui donc venait m’emmerder ? Ce n’était pas dans les habitudes de Sarah de venir à cette heure et puis, je ne recevais pas beaucoup de visites. Je me dirigeai vers la porte et l’ouvris. Quelle ne fut pas ma surprise lorsque j’aperçus deux fillettes d’environ sept ans, l’une blonde et l’autre rousse. Adorables. Elles commencèrent alors à me déballer tout un discours sur leur vente de cookie, comme si elles l’avaient répété une dizaine de fois au moins. Je ne pus m’empêcher de rire puis sortit un billet après quelques fouilles dans les poches de mon jeans. Toute souriantes, les deux gamines me donnèrent une boîte de cookie et s’en allèrent après m’avoir une nouvelle fois remercié. J’espérais qu’elles retrouveraient leur chemin, je n’avais pas envie d’avoir leur disparition sur la conscience. Les humains étaient tellement naïfs ! C’était presque un appel au meurtre de laisser deux fillettes se promener seule dans la forêt de Mystic Falls.

Bref. Après avoir rangé les cookies, je quittai ma demeure et me rendis au Mystic Grill. Habituellement, j’allais au Cosy Blueberry afin de pouvoir rester auprès de Sarah. Mais depuis qu’elle avait appris l’existence des vampires, je m’efforçais de lui laisser un peu plus de liberté. Ca devait être déjà difficile pour elle comme ça, je ne voulais pas qu’elle sente emprisonnée. Même si, je dois l’avouer, l’idée de la garder prisonnière auprès de moi me plaisait beaucoup. J’avais pris mes résolutions et m’éloigner (très) légèrement d’elle en faisait partie. Cependant, cela ne signifiait pas que je me lassais d’elle, bien au contraire ! Je voulais juste la laisser respirer.

Une fois arrivé dans au Grill, mon regard fut immédiatement attiré par une jeune fille. Elle ne devait pas avoir plus de vingt ans et elle était vraiment mignonne. Hmmm, je me demandais quel goût pouvait bien avoir son sang… Un sourire malsain aux lèvres, j’allai m’asseoir face à elle sans prendre la peine de lui demander son avis. Et puis… Ce fut le choc. En la voyant de plus près, je me rendis compte que son visage m’était familier. Au début, je pensai à coïncidence. Et puis, mes yeux se posèrent sur le livre qu’elle tenait entre ses doigts fins. Mon journal. Je perdis aussitôt mon sourire. Que faisait cette fille avec mon journal ?! Elle avait l’air concentrée, et je remarquai qu’elle tentait de traduire mes écrits. Personne ne lui avait appris la politesse ?! C’était ma vie privée qu’elle était en train de découvrir. Boh, en même temps, ça datait de plus de soixante-dix ans. Était-ce possible que… ?!

FLASHBACK

« Nicholas ! Non voglio dare Giulia! Lei è il nostro bambina! *» Face à moi, Luisa était en larmes. Elle sanglotait et s’accrochait à moi comme à une bouée de sauvetage. J’avais du mal à comprendre ce qu’il se passait. J’étais beaucoup trop jeune pour avoir un enfant, ce n’était pas du tout prévu ! Seulement âgé de seize ans, je ne ressentais pas spécialement d’amour pour cet enfant qui était pourtant le mien. Bien sûr, j’avais de l’affection mais de là à parler d’amour… Mais Luisa semblait avoir déjà l’esprit maternel très développé et la perte de Giulia lui brisait le cœur. Anna était assise sur un fauteuil, ma fille entre ses bras. Je savais qu’elle-aussi s’était beaucoup attachée à l’enfant, et je me sentais horriblement mal… « Shh, calmati ... Noi non abbiamo i mezzi per prendersi cura di lei, lo sai. Giulia crescere in una famiglia molto bella, lei sarà felice. Prometto.*» Je serrai Luisa contre moi et caressai tendrement ses cheveux. Derrière elle, j’apercevais ma mère prendre Giulia, sans doute pour l’emmener à l’orphelinat. Je n’étais pas certain de ce que je ressentais face à ce terrible évènement. J’aurais aimé pouvoir être certain de ce que je promettais à Luisa mais malheureusement, ce n’était pas le cas. Je ne connaissais nullement l’avenir de notre fille mais je lui souhaitais réellement tout le bonheur du monde.

FLASHBACK

Tout me revenait à présent. Luisa , l’accouchement, Giulia, l’adoption… Il n’y avait plus aucun doute là-dessus. La demoiselle assise face à moi faisait partie de ma descendance. Je ne savais pas trop où elle se situait exactement… Arrière-petite-fille peut-être ? Seigneur, et dire que j’avais songé à coucher avec elle et à boire son sang !

Voyant qu’elle ne semblait pas avoir remarqué ma présence, je pris la parole. « Je suis d’origines italiennes, je peux t’aider à traduire si tu veux. » Cela m’arrivait très rarement, mais j’étais vraiment… Mal à l’aise. Je ne savais absolument pas quoi dire. J’avais envie de partir, d’oublier et de continuer à vivre comme si de rien n’était. Et d’un autre côté… J’avais envie d’apprendre à la connaître, de faire partie intégrante de sa vie. De la protéger.






*Nicholas! Je ne veux pas donner Giula! Elle est notre bébé!

* Chut, calme toi... Nous n'avons pas les moyens de nous occuper d'elle, tu le sais. Giula va grandir dans une famille très gentille, elle va être heureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I AM A PERFECT MEMBER
messages : 27
age : 19 ans
situation civil : Célibataire
célébrité : Emma Watson



MessageSujet: Re: Arrière-grand-père ? Toi ? J'te crois pas [PV Drake]   Ven 19 Oct - 22:18

Drake N. Ainsworth & R. Caliopée Austin
T
oujours plongée dans ma traduction, sourcils froncés et stylo en pleine action, je ne vis pas s’installer la personne à présent face à moi. Il prit la parole, ce qui eut pour effet de me faire sursauter… d’accord c’était plus un bon qu’un sursaut mais je ne m’y attendais pas du tout. Après tout qui pourrait venir me parler alors que je suis nouvelle ici ? Je soufflais un grand coup avant de relever la tête vers lui et planter mes yeux dans les siens. Il m’avait demandé si j’avais besoin d’aide. J’ouvrit la bouche et bégayais légèrement avant de cligner vivement des yeux pour reprendre mes esprits.
« -Oh euh… C’est vrai qu’un peu d’aide ne serais pas de trop parce que malgré ma nationalité je n’arrive pas à tout comprendre »
Je ris légèrement avant de le regarder en souriant. Son visage me rappelait quelque chose mais je n’arrivais pas à mettre le doigt dessus. Je devais halluciner… Après tout je ne connaissais personne ici alors pourquoi lui ça serait le cas ? Je continuais de le détailler sans m’en rendre compte mais quand ce fut le cas je baissais rapidement la tête et senti la chaleur me monter aux joues alors que je n’osais pas relever les yeux, jouant avec mon crayon. Je sortis un « euh » en signe de reflexion avant de prendre le carnet et de lui tendre, lui indiquant la ligne où je m’étais arrêtée quand il était arrivé, quelques minutes plus tôt.
« Il y a aussi quelques mots que je ne suis pas arrivé à traduire… Mais j’ai quand même compris le sens global donc ça peut aller. »
J’accrochais un sourire timide sur mes lèvres avant de mettre mes feuilles noircies de notes devant lui. J’étais totalement obsédée par ce journal. Je l’emmenais partout avec moi, je n’arrivais pas à m’en séparer, je devenais peut-être folle… Je n’y comprends rien. Mais tout ce que je sais c’est que je savais c’est que ça m’intéressait plus que tout autre chose. Je trouvais que Nicholas me ressemblait particulièrement. Je comprenais ce qu’il ressentait vis-à-vis de telle ou telle chose et pourquoi il réagissait comme ci ou comme ça. A chaque ligne j’avais l’impression d’être avec lui, dans la même pièce ou alors même d’être dans sa peau lorsque je tombais sur des passages qui m’étaient approximativement arrivés. C’était carrément troublant. Il décrivait chacun de ses moindres sentiments en détail et précisait ses actes avec encore plus de minutie.
Je soupirais et passait mes mains dans mes cheveux avant de caler ma tête sur mes bras, posés sur la table, et levais les yeux pour le regarder. Le jeune homme, qui semblait être plus vieux que moi et dont je ne connaissais même pas le nom, était en train de faire le parallèle entre mes notes et le journal. En y regardant bien ses yeux étaient couverts d’un voile morne comme s’il venait d’un autre temps ou bien qu’il était déjà lassé de vivre. Il semblait mystérieux, tout comme cet ancêtre Nicholas… Attendez, stop, pause ! Ce… ce n’était pas possible… Je savais à présent où je l’avais déjà vu. Sur un des nombreux portait de ma grand-mère mais c’était impossible que ça soit lui… La question sortit d’elle-même.
« -Au fait je ne connais toujours pas votre nom »
code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I AM A PERFECT MEMBER

messages : 97
age : 26 ans
situation civil : Et ta mère?
travail : Je t'en pose moi des questions?
célébrité : BenSexyBarnes


Un peu plus
Bonus:
Situation rp:


MessageSujet: Re: Arrière-grand-père ? Toi ? J'te crois pas [PV Drake]   Jeu 25 Oct - 19:09


Arrière-grand-père? Toi? J'te crois pas!





On ne choisit pas sa famille ♥ ▬ « Oh euh… C’est vrai qu’un peu d’aide ne serais pas de trop parce que malgré ma nationalité je n’arrive pas à tout comprendre » La demoiselle avait l’air hésitante et troublée, sans doute avait-elle vu une photo de moi à un endroit ou un autre. J’esquissai un sourire qui se voulait rassurant mais la jeune fille ne cessait de me regarder, comme si elle cherchait à comprendre quelque chose. Elle baissa ensuite rapidement les yeux, apparemment gênée, et rougit de façon tout à fait adorable. De bien des manières, elle me rappelait Luisa. La même fragilité, la même curiosité. « Alors, tu me montres ? » Ma voix était amusée, bien que j’appréhendais un peu de relire mes écrits. Tant de souvenirs allaient refaire surface, je n’étais pas certain que ce soit une bonne idée. Elle me dit mon journal et posa son doigt sur la ligne où elle avait arrêté sa traduction. Je me penchai sur le journal et me pinçait les lèvres. La mort d’Anna. Super… J’avais écrit au moins une trentaine de pages sur le sujet, sur ma rage, ma colère. Sur ce fils de pute de vampire. Sur cette haine qui avait si longtemps bouillonné en moi, ce désir de vengeance qui m’avait guidé jusqu’au meurtre et à la mort. « Il y a aussi quelques mots que je ne suis pas arrivé à traduire… Mais j’ai quand même compris le sens global donc ça peut aller. » Elle sourit, je le remarquai en lui jetant un bref coup d’œil, mais je ne lui prêtai quasiment plus attention. J’étais trop absorbé par ce que j’avais écrit, c’était comme si tout revenait, comme si je faisais un bond dans le passé. Comme si je revivais à nouveau la mort d’Anna.

« "Cela fait maintenant deux semaines que je n’ai plus écrit. La douleur me déchire, me consume, me tue. Je ne sais plus qui je suis, ce que je suis sensé être. J’étais son frère, je devais la protéger. Elle est morte. Que suis-je à présent ? Rien qu’une ombre. Personne ne sait, personne ne comprend. Moi si. La rage et le chagrin se battent dans mes entrailles, j’ai l’horrible impression d’être torturé. Elle ne le méritait pas, je ne la méritais pas. Elle était tellement lumineuse, pleine de joie de vivre. Elle était la bonté incarnée. Elle était tout ce que les parents avaient toujours voulu, elle était parfaite. Comment cet homme qui se prétend Dieu a-t-il pu nous l’enlever ? Comment a-t-il pu accepter que cet enculé lui fasse du mal ? J’ai si mal, j’aimerais mourir, éteindre mes souffrances, faire taire les voix dans mon esprit, chasser les tourmentes de mon cœur." » Je me tus à la fin de cette phrase, la suite devenant un peu plus violente. J’avais tenté de paraître impassible en lisant ce que j’avais écrit il y a de ça des années mais c’était raté. J’avais bien l’impression que l’émotion s’était fait sentir.

Je soupirai et refermai le livre. « Je t’épargnes la suite, je ne voudrais pas heurter ta sensibilité. » J’esquissai un sourire, essayant d’être convaincant et de reprendre mon air amusé. Malheureusement, le cœur n’y était plus. Elle était revenue, cette douleur dans ma poitrine, dans mon ventre, dans ma tête. Anna. « Au fait, je ne connais toujours pas votre nom. » Était-ce un piège ? S’attendait-elle à ce que je me présente en tant que Nicholas Mancini ? Je n’avais pas envie qu’elle s’évanouisse ou qu’elle se mette à hurler, je répondis donc simplement. « Drake Ainsworth. Et toi ? »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I AM A PERFECT MEMBER
messages : 27
age : 19 ans
situation civil : Célibataire
célébrité : Emma Watson



MessageSujet: Re: Arrière-grand-père ? Toi ? J'te crois pas [PV Drake]   Ven 9 Nov - 8:04

Drake N. Ainsworth & R. Caliopée Austin
I
l commençait à dicter un paragraphe alors que j’attrapais mon crayon et un bout de papier au vol pour recommencer à gribouiller ce qu’il lisait. Je perdais petit à petit de la vigueur pour finir par m’arrêter et le regarder. La façon dont il avait de lire ce texte était surprenante. J’avais l’impression d’être en présence de mon ancêtre, malgré la fait que la personne face à moi veuille prendre un air détaché je remarquais quelques petits moments de laisser-aller et comme on dit les yeux sont la porte de l’âme et dans les siens je pouvais lire de la tristesse. Il était bouleversé par quelque chose. Par Anna. Par le fait que son frère n’ai pas pu la sauver. Une fois la lecture finie il me sourit et je lui rendais son sourire mais je savais que le cœur n’y était pas, tout comme pour moi d’ailleurs. Savoir que mon ancêtre avait subi ça ne me réjouissait pas vraiment, normal me diriez-vous. Il me dit alors qu’il m’épargnait la suite, ne voulant pas heurter ma sensibilité. Je ris légèrement, après tout je le découvrirais bien par la suite, ne comptant pas arrêter ma traduction en si bon chemin. Je lui demandais alors son prénom, chose qui me démangeait depuis que j’avais retrouvé où j’avais vu son visage. Il me répondit qu’il s’appelait Drake Ainsworth… Bizarre il ne me semblait pas avoir de Ainsworth d’aussi loin que remonte mon arbre généalogique.
« - Caliopée Austin. Répondais-je en souriant lorsqu’il me demanda le mien. »
Non décidément j’avais beau réfléchir je ne connaissais aucun Drake Ainsworth. Une autre question me brûlais les lèvres mais j’hésitais à la poser, ne voulant pas passer pour une tarée. Depuis que j’avais entamé le passage de la mort d’Anna, Nicholas parlait souvent de vampires à tel point que je me demandais si lui-même n’était pas fou mais la façon dont il en parlait me faisait douter. Ce n’était pas ceux qu’on voyait dans les mauvais films d’horreur non. Un vrai avec des crocs et une tonne de sang autour de la bouche lorsqu’il avait fini son repas. Je ne connaissais pas grand-chose des vampires ou des créatures surnaturelles mais je ne savais pas vraiment quoi croire. Des tas d’articles de journaux sur Mystic Falls parlait de vampires et autres créatures de la nuit. La question sorti comme la première, malgré moi.
« Dis tu… Je veux pas passer pour une folle mais tu crois aux créatures surnaturelles ? »
code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Arrière-grand-père ? Toi ? J'te crois pas [PV Drake]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Arrière-grand-père ? Toi ? J'te crois pas [PV Drake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THRILL :: MYSTIC FALLS :: Le grill-