Partagez | 
 

 You're my guiltiest pleasure ♥ ft Sarah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
I AM A PERFECT MEMBER

messages : 97
age : 26 ans
situation civil : Et ta mère?
travail : Je t'en pose moi des questions?
célébrité : BenSexyBarnes


Un peu plus
Bonus:
Situation rp:


MessageSujet: You're my guiltiest pleasure ♥ ft Sarah   Dim 30 Sep - 12:50

Sarah & Drake
Sarah. Que dire d’elle ? Elle était ma drogue. Mon rayon de soleil, ma bouffée d’oxygène, ma petite protégée. Si j’avais choisis de la laisser en vie lors de notre rencontre, c’était à cause de sa ressemblance frappante avec Anna. Je n’avais pu me résoudre à la tuer, ça m’aurait donné l’impression de voir ma sœur mourir à nouveau. Mais jamais au grand jamais je n’avais pensé m’attacher autan à elle. Car si à présent elle était toujours vivante, ce n’était pas grâce à ses yeux ou sa couleur de cheveux. Ca n’avait absolument rien à voir. C’était parce que je l’aimais. Elle, sa personne. Son sourire, ses blagues, sa voix, sa sensibilité… J’aimais tout. J’étais comme devenu accro. Et pourtant, je ne l’avais jamais touchée. Pas un baiser, pas une caresse. Elle n’avait pas de verveine sur elle, je pouvais en faire tout ce que je voulais mais quelque chose m’en empêchait. Peut-être la respectais-je trop pour faire une telle chose. Mais cela ne m’empêchait pas de faire d’abominables choses derrière son dos. Je lui avais caché la vérité à propos de notre rencontre et j’avais bâti un mensonge digne des plus grands maîtres. Dès qu’un homme s’approchait d’elle d’un peu trop près, je m’arrangeais pour l’éliminer, le mettre hors-jeu. Le tuer. Vous pensez sûrement que j’étais égoïste et pas très sain d’esprit, aussi. Après tout, vous avez peut-être raison. Mais la peur de la perdre était plus forte que tout, plus fort que l’attachement que j’avais pour elle. Je ne voulais pas qu’elle tombe amoureuse d’un homme qui n’était pas moi, je ne voulais pas que quiconque la touche. Elle était mienne. Elle ne s’en rendait même pas compte mais elle était en quelque sorte ma prisonnière. Je gérais sa vie sans même qu’elle ne s’en aperçoive. Sans même l’ombre d’un remord. Jamais elle ne connaitrait ma véritable identité, je ne voulais même pas y songer. C’était impossible. Et si ça venait à arriver… Alors c’est moi qui serais anéanti. Parce qu’à coup sûr, je l’aurais perdue.

Comme chaque habitant de Mystic Falls, j’avais reçu une lettre, m’invitant au parc pour participer à la brocante organisée par Carol Lockwood. Je n’avais au départ pas prévu d’y aller, je n’étais pas très intéressé par ce genre d’évènement. Le conseil serait là, et les nourritures et boissons seraient sûrement agrémenté d’une adorable attention : De la verveine. Non, vraiment, ça ne me disait rien. Mais Sarah m’avait joyeusement parlé de cette brocante et bon, vu qu’elle y allait… C’était tout de suite plus attrayant. Et je devais avouer qu’être un vampire entouré de petits humains insouciants ou pas avait quelque chose d’amusant. Mon amour du risque allait être servi.

« Je suis prête, Drake!» . Allongé de tout mon long sur le canapé, un livre peu intéressant entre les mains, je tournai la tête vers Rosalyn. Mon adorable petit pantin. Ses longs cheveux blonds descendaient jusque sous ses épaules, cachant son cou joliment entouré d’un foulard. C’est moi qui lui avais demandé de le porter, afin de dissimuler les traces de morsures sur sa peau. Elle était, bien évidemment, tenue au silence. Elle savait pertinemment que si elle disait quoi que ce soit, je n’hésiterais pas à la tuer. Mais j’étais certain que ma jolie blonde saurait garder sa langue dans sa poche. Elle n’était pas si stupide. Je souris et me relevai, déposant le livre sur la table basse. J’enlaçai la taille de Rosalyn, et embrassai tendrement ses lèvres avant de plonger mon regard dans le sien. « N’oublie pas que tout ça reste notre petit secret, hmm ? » Elle acquiesça et je caressai sa joue, comme en signe de remerciement. Je la relâchai et me dirigeai vers la porte. « Ah et… Ne me colle pas. Va où tu veux mais tu restes loin de moi. » Je n’avais aucune envie que Sarah me voit avec elle. Rosalyn n’était rien pour moi, juste une distraction de plus.

Je sortis de la villa, Rosalyn sur mes talons, et allai jusqu’à la voiture avant de m’installer derrière le volant. J’attendis que la jeune fille s’asseye sur le siège passager avant de commencer à rouler. Après quelques minutes, j’arrivai près du parc. Je me garai puis sortis du véhicule. Rosalyn me regarda un instant puis s’éloigna, comprenant que je ne désirais pas l’avoir dans mes pieds. J’entrai dans le parc, où je fus aussitôt salué par notre chère madame Lockwood. En bon hypocrite que j’étais, je fis mine de m’intéresser à ce qu’elle racontait, histoire de ne pas éveiller les soupçons. Elle finit par me libérer, à mon grand soulagement, et je m’empressai de retrouver Sarah.

Elle était incroyablement belle, comme toujours. Elle m’avait prévenu qu’elle allait vendre quelques vieux objets appartenant à ses parents, parents que je savais décédés. Les miens aussi l’étaient, j’avais appris leur mort quelques années après ma transformation. Ma mère n’avait pas supporté la mort de ma sœur suivie par ma disparation, et elle s’était laissée dépérir. Mon père, quant à lui, avait succombé à une maladie. Et bien que je m’efforçais de le cacher, la mort de ma famille m’avait causé un profond chagrin. Je ne pouvais que comprendre Sarah. « Bonjour toi ! »Je souris en arrivant face à elle et prit doucement sa main avant d’en embrasser les doigts. « Tu es radieuse. »
code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: You're my guiltiest pleasure ♥ ft Sarah   Dim 30 Sep - 13:58


You're my guiltiest pleasure
Ft. Drake & Sarah
Drake était sans aucun doute la personne la plus importante dans ma vie. Lorsque j’avais commencé à sortir avec Adam, je m’étais réellement trompée sur son compte, il m’apportait tellement, ma naïveté m’avait poussé à le croire franc, attentionné et à penser que jamais il ne pourrait me faire de mal, l’homme idéal en soit. Finalement, j’étais tombée de haut lorsqu’il avait essayé d’abuser de moi et cet épisode était devenu une réelle souffrance, moi qui avais cru pouvoir construire quelque chose avec lui, moi qui pensais lui devoir tant… Oui, son décès m’avait fait souffrir, j’avais déjà perdu mes parents quelques années auparavant, perdre mon petit-ami n’avait été qu’un évènement tragique, mais comment pouvais-je en vouloir à celui qui l’avait éliminé à jamais ? Drake m’avait sauvé la vie alors qu’Adam s’était transformé en véritable monstre, qui sait ce que le jeune homme aurait été capable de faire si j’avais continué à résister plus longtemps ? Je n’aurais pas fait le poids, c’était certain et peut-être que, dans ce moment de folie incontrôlable, j’aurais moi-même fini par perdre la vie, tuée par les mains de celui que j’avais tant aimé. Drake l’avait tué pour me sauver alors qu’il ne me connaissait absolument pas à cet instant. Pourquoi est-ce qu’il avait pris un tel risque, pourquoi est-ce qu’il n’avait pas fait comme la plupart des inconnus l’auraient faits : continuer sa route comme si de rien était ? Je n’avais jamais vraiment comprit pourquoi un tel élan chevaleresque mais une chose était sûre : je lui étais redevable à jamais. J’avais eu la chance de l’avoir à mes côtés à partir de ce jour, il était devenu une sorte d’ange gardien et nous passions donc le plus clair de notre temps ensemble. Depuis quelques années, je m’étais sentie vulnérable, en danger face à une vie qui ne m’avait pas fait de cadeaux mais grâce à Drake, j’avais grandement gagné en courage et en confiance en moi, c’était indéniable.

Lorsque j’avais appris par lettre qu’une brocante allait avoir lieu à Mystic Falls, j’avais longuement hésité… Il me restait tout un tas de vieux objet ayant appartenus à mes parents et j’avais, l’espace de quelques jours, été tiraillée entre l’envie de les garder en souvenir et de les vendre histoire de mettre un peu d’argent de côté. Ayant longtemps pensé qu’il était inutile de vivre dans le passé et qu’il fallait maintenant profiter du moment présent, j’avais fini par prendre une décision et comptait ouvrir mon propre stand.

Le matin même, j’avais fait sonné mon réveil très tôt histoire d’avoir le temps de tout préparer, à cinq heures du matin je m’étais donc levée, préparée en prenant soin de bien me couvrir et dirigée vers le parc de Mystic Falls où quelques exposants s’atterraient déjà à la tâche. C’était la première fois que je participais à un tel évènement et j’étais partagée entre l’appréhension et la hâte de voir comment la journée allait se dérouler. Je saluais les autres exposants et dressais mon stand. Quelques matinaux commençaient déjà à arriver alors que je venais à peine de finir, la journée promettait d’être chargée.

Au bout de quelques heures, je souriais en voyant Drake arriver au loin. Il m’avait promis de venir et autant dire que je l’attendais avec impatience. La tête ailleurs, c’est au bout de quelques instants que je me rendais compte qu’un client tenait en vain d’attirer mon attention. « Mademoiselle, mademoiselle ? » Je me retournais alors vers lui l’air gêner : « Oh excusez-moi, j’avais la tête ailleurs… » Il me tendit un billet alors qu’il emportait avec lui une vieille lampe qui avait pendant longtemps trôné dans le salon. « Merci beaucoup, je vous souhaite une bonne journée, au revoir ! » Je lui souriais lorsqu’une voix attira mon attention : « Bonjour toi ! » Je regardais Drake prendre place face à moi avec un sourire jusqu’aux oreilles. La journée avait plutôt bien commencé mais sa présence ne faisait que l’égayer encore un peu plus. Malgré la très forte amitié que je partageais avec le jeune homme, j’avais fini par me rendre à l’évidence et me dire qu’au fond, je ressentais peut-être un peu plus que des simples sentiments fraternels à son égard. Seulement, je n’avais vraiment pas envie de gâcher quoique ce soit et avait préféré m’abstenir d’un éventuel rapprochement… Qui sait ? Peut-être qu’il ne partageait lui-même pas mes ressentis, et dans ce cas il risquait d’être mal à l’aise si je venais à tout lui avouer. « Drake ! Je suis vraiment contente que tu sois venu ! » Il m’embrassa la main tout en me complimentant. « Tu es radieuse. » Je souriais à nouveau, il n’était jamais avare de compliments et avait un don pour m’apporter un peu plus de confiance en moi à chacune de ses apparitions. « Oh merci ! Mais vu le peu d’heures que j’ai dormi cette nuit, je dois quand même plus être proche du zombi que du top model… Alors, comment tu vas depuis hier ? » La dernière fois que je l’avais vu c’était bien évidemment la veille, à la sortie de mon travail, il n’était pas rare qu’il vienne me chercher, c’était d’ailleurs presque quotidien. Pourtant, j’avais moi-même une voiture, qui ne datait plus d’hier certes, mais qui roulait encore. Au début cela m’avait quelque peu gêné qu’il fasse tant d’aller-retours pour moi mais j’avais fini par m’y habituer, d’ailleurs, s’il décidait un jour de stopper cette petite habitude, cela m’aurait probablement beaucoup manqué… J’avais besoin de le voir tous les jours, il m’était même devenu indispensable.
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I AM A PERFECT MEMBER

messages : 97
age : 26 ans
situation civil : Et ta mère?
travail : Je t'en pose moi des questions?
célébrité : BenSexyBarnes


Un peu plus
Bonus:
Situation rp:


MessageSujet: Re: You're my guiltiest pleasure ♥ ft Sarah   Dim 30 Sep - 17:41




You're my guiltiest pleasure

« Le malheur a été mon dieu. Je me suis allongé dans la boue. Je me suis séché à l'air du crime. Et j'ai joué de bons tours à la folie. » ► RIMBAUD
« Drake ! Je suis vraiment contente que tu sois venu ! » Sarah était bien la seule personne à me dire de telles choses ! Généralement, les humains n’appréciaient pas trop ma présence, allez savoir pourquoi… J’embrassai le dos de sa main en la complimentant, ce qui la fit sourire. J’aimais ça, la rendre heureuse, aussi étrange que ça puisse paraître. La température était assez fraîche, mais ma condition vampirique m’empêchait d’avoir froid ce qui était assez pratique, en fait. « Oh merci ! Mais vu le peu d’heures que j’ai dormi cette nuit, je dois quand même plus être proche du zombi que du top model… Alors, comment tu vas depuis hier ? » Sa première phrase me fit rire et je secouai négativement la tête. Sarah n’était-elle donc pas consciente de sa beauté ? C’était à n’y rien comprendre. Elle avait absolument tout pour plaire, ça m’étonnait d’ailleurs qu’il n’y ait pas plus d’hommes qui se battent pour elle. Mais bon, je n’allais pas me plaindre ! Je détournai mon regard du sien l’espace d’un instant, surveillant Rosalyn qui se trouvait un peu plus loin. J’espérais qu’elle ne ferait pas de conneries, ce n’était ni le moment ni le lieu. « Ca va, la routine ! Et toi, ça va ? Pas trop fatiguée ? » J’avais à peine fini ma phrase quand soudain, ce que je redoutais le plus se produisit. Un gamin de trois ou quatre ans environ tomba brusquement au sol. Les pleurs ne tardèrent pas à retentir, mais ce n’était pas sa douleur qui m’inquiétait le plus. C’était sa blessure. Je retenais mon souffle, c’était un horrible moment de suspense. Ne saigne pas, je t’en prie, ne saigne pas… Malheureusement, je n’avais jamais eu de bonne étoile pour veiller sur moi. Le contraire m’aurait d’ailleurs étonné. Et ce qui devait arriver arriva… Le garçonnet se releva à l’aide d’une femme que je supposais être à sa mère et, une fois mis debout, le sang perla sur ses genoux. D’abord en toute petite quantité, puis de plus en plus. Et au fur et à mesure que le liquide rouge coulait, mes yeux devenaient de plus en plus noirs, en parfaite harmonie, comme si le sang et moi ne faisions plus qu’un. J’avais beau avoir appris à contrôler mes pulsions, cela ne faisait que soixante et treize années que j’étais un vampire et comparé à d’autres, ce n’était vraiment pas beaucoup. J’étais en quelques sortes encore un " enfant ", même si je détestais ce terme mais ça résumait bien ma situation. Si on ne me gardait pas à l’œil, je risquais de déraper. Je n’entendais plus rien, j’étais comme hypnotisé par le sang qui s’échappait de la plaie de ce bambin. Je n’allais tout de même pas tuer un gosse et encore moins en public ! Mais la tentation était tellement forte !

Alors que je sentais mes yeux s’injecter de sang et mes crocs pointer le bout de leur nez, quelque chose me sortit de la torpeur dans laquelle j’étais plongé. Quelque chose éclata dans ma main, sans doute à cause de la pression qu’exerçait celle-ci. Je secouai la tête et vit ma main en sang. L’objet que je tenais était à présent à terre et étant donné son piteux état, je n’aurais pas du dire ce qu’il était à l’origine. J’étais perdu, je ne comprenais plus ce qu’il se passait. Sarah me regardait, comme choquée et terrifiée. Mon dieu, qu’avait-t-elle vu ? Pas moi, pas comme ça, non ! Si il y avait d’autres vampires présents, alors ils étaient beaucoup plus expérimentés que moi car personne ici ne semblait vouloir s’attaquer à l’enfant blessé. A part moi. « Sarah, je… » Je baissai les yeux sur ma main meurtrie mais celle-ci avait déjà cicatrisé. Et merde. J’étais certain qu’elle l’avait remarqué. Elle avait vu l’objet que je tenais éclater en morceaux, elle avait vu le sang, la plaie et maintenant ma main avait totalement cicatrisé comme si rien ne s’était passé. Mon visage redevint humain, et j’espérais que personne ne m’avait vu ainsi, j’étais déjà dans de beaux draps. J’avais l’impression de nager en plein cauchemar. Venais-je de foutre en l’air huit années de ma vie ? Putain ! Huit ans ! Huit ans que je parvenais à me cacher, à me faire passer pour un homme que je n’étais pas et que je ne serais jamais ! A de nombreuses reprises, j’avais voulu révéler à Sarah qui j’étais réellement. Mais je n’en avais jamais été capable. Je savais que ça marquerait la fin de notre histoire, la fin de tout. De notre amitié, notre amour naissant. Je savais qu’elle me craindrait, qu’elle me haïrait et qu’elle m’en voudrait. Et ça, je ne voulais pas. Je tenais tellement à elle… J’adorais quand les humains avaient peur de moi, quand leur rythme cardiaque s’accélérait considérablement lorsque je leur montrais ma véritable nature mais c’était différent avec Sarah. Je voulais qu’elle me fasse confiance. Je voulais qu’elle m’aime. Et, pour la première fois, j’avais honte de ce que j’étais.


Darah ♥

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: You're my guiltiest pleasure ♥ ft Sarah   Dim 30 Sep - 20:03


You're my guiltiest pleasure
Ft. Drake & Sarah
« Ca va, la routine ! Et toi, ça va ? Pas trop fatiguée ? » Je haussais les épaules tout en commençant à prendre à mon tour la parole : « Non ça va, pour le mom… » Je fus immédiatement stoppée dans ma réponse lorsqu’un enfant tomba à quelques mètres, ses pleurs retentissant soudainement au milieu de la foule. Je m’apprêtais à l’aider à se relever lorsque sa mère surgit pour s’occuper de lui. Regardant la scène en me sentant inutile et peinée, je me retournais vers Drake qui semblait peu à peu adopter un comportement… étrange. Je fronçais légèrement les sourcils alors que lui semblait totalement ailleurs, comme si je n’existais plus, comme s’il n’était plus avec moi. « Drake ? » Aucune réaction, je le fixais, dubitative en remarquant son regard changer. Je ne comprenais rien, j’étais totalement perdue, je lançais un nouveau regard sur la scène, voyant la mère s’afférer à éponger le sang qui ne cessait de couler le long de la jambe de l’enfant alors que je grimaçais légèrement. Je me tournais à nouveau vers Drake et constata un changement plus qu’étrange sur le visage du jeune homme. Ses yeux avaient totalement changés de couleur. Sentant mon cœur battre un peu plus fort dans ma poitrine, je sentais l’anxiété monter en moi. Jamais en huit ans de relation je n’avais vu Drake dans un tel état. Instinctivement, je me reculais de quelques pas du jeune homme, craignant la moindre de ses réactions. Je ne le lâchais plus du regard, pour la première fois depuis toutes ses années, je le craignais, lui qui avait toujours été là pour me protéger, pour me rassurer, peu à peu je ressentais le besoin de m’éloigner de lui, de ne plus lui vouer l’entière confiance de ses dernières années.

Le cauchemar que j’étais en train de vivre était malheureusement loin de se terminer, ses yeux s’injectèrent de sang et des canines impressionnantes vinrent faire une subite apparition dans la bouche du jeune vampire. Je déglutis difficilement, reculant encore de quelques pas. Cette fois-ci j’avais peur, vraiment peur… Qu’est-ce qu’il se passait ? Qu’est-ce qu’il arrivait à celui que je croyais connaître par cœur, à celui qui m’avait apparemment caché bien des choses pendant toutes ces années ? J’étais terrifiée, espérant que tout s’arrêterait, que ce n’était qu’un mauvais rêve et que le Drake que j’avais toujours connu aller venir me réveiller en me disant de ne pas m’inquiéter, qu’il était toujours le même et qu’il resterait toujours présent pour moi. Jamais je n’avais cru à l’existence du surnaturel, j’étais une jeune fille très sensible et j’avais préféré nier toute éventualité pour éviter de tomber dans la paranoïa. Je baissais mon regard vers la main de Drake qui venait de lâcher un objet en miette et mon regard horrifié resta bloqué sur la main en sang du jeune homme. N’osant aucune approche, je le regardais inquiète puis m’aperçut que la blessure avait tout bonnement disparue… « Sarah, je… » Je faisais non de la tête, je ne voulais rien entendre, je ne voulais pas d’une explication abracadabrante de la part de Drake en sachant que je n’avais pas rêvé, on ne pouvait plus me berner sur sa véritable identité, c’était fini. Les larmes aux yeux, les mains tremblantes, je n’avais plus qu’une idée en tête à présent : prendre mes jambes à mon cou et ne plus jamais le revoir. J’avais considéré Drake comme la personne la plus importante de ma vie pendant tout ce temps et à présent je me rendais compte qu’il n’était autre qu’un… monstre. J’étais partagée entre un sentiment de peur, de déception et j’avais à la fois l’impression que mon cœur venait de se briser en mille morceaux, la même impression que j’aurais pu avoir si un jour Drake décidait de ne plus jamais m’adresser la parole. Il m’avait mentit, trahie et pourtant j’avais le cœur brisé, comme si je venais de perdre l’amour de ma vie brutalement, comme si le Drake que je connaissais venait de mourir. Je ne le lâchais pas du regard et alors que je prenais la décision de m’enfuir une bonne fois pour toute, mes jambes en avaient décidé autrement, complètement bloquées, paralysée par le traumatisme que je venais de subir. Je prenais un grand coup ma respiration, tentant de contrôler mon émotion en vain et arrivait à décrocher quelques mots entre deux sanglots. « Drake je… Je ne comprends pas… Qu’est-ce qu’il se passe ? » Je lançais un regard ux alentours pour vérifier que personne n’avait fait attention à ce qu’il venait de se passer puis je fixais à nouveau Drake, méfiante. « Je crois que… Je vais y aller… Il vaut mieux que tu m’oublies… Je pense… » J’ignorais pourquoi il n’avait jamais cherché à me tuer, pourquoi est-ce qu’il avait agi comme cela avec moi alors que sa nature profonde était bien différente… Je ne comprenais plus rien mais derrière le visage que je venais de découvrir de Drake, j’espérais toujours qu’au fond, il restait l’homme que j’avais toujours aimé… Seulement, je n’étais certainement pas capable de continuer à le voir comme avant, à mon plus grand désarroi…
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I AM A PERFECT MEMBER

messages : 97
age : 26 ans
situation civil : Et ta mère?
travail : Je t'en pose moi des questions?
célébrité : BenSexyBarnes


Un peu plus
Bonus:
Situation rp:


MessageSujet: Re: You're my guiltiest pleasure ♥ ft Sarah   Lun 1 Oct - 15:57




You're my guiltiest pleasure

« Le malheur a été mon dieu. Je me suis allongé dans la boue. Je me suis séché à l'air du crime. Et j'ai joué de bons tours à la folie. » ► RIMBAUD
Elle avait peur. Je le sentais, elle était complètement terrifiée. Son cœur battait à toute vitesse et le pire était qu’elle s’était éloigné de moi. C’était de moi dont elle avait peur. Et ce constat me fit l’effet d’un coup de poignard. J’avais envie d’user de mes pouvoirs de persuasion, la forcer à tout oublier mais je ne pouvais pas. Pourtant, ce n’était pas l’envie qui me manquait. Mais il y avait beaucoup trop de gens et je m’étais déjà mis assez en danger comme ça. C’était trop risqué. Je prononçai son nom, m’apprêtant à lui déballer des explications complètement fausses et ridicules mais elle secoua négativement la tête, sans dire un mot. Elle tremblait, comme si elle craignait que je lui fasse du mal. J’étais peut-être monstrueux mais je n’avais pas passé huit ans à faire semblant de l’apprécier l’aimer. J’étais en rage, j’avais envie de tout détruire autour de moi. J’avais naïvement espéré que Sarah n’apprendrait jamais la vérité ou que si ça devait arriver, elle l’accepterait. Quel imbécile !

Une nouvelle douleur me transperça lorsque la jeune femme commença à sangloter. J’éprouvais du remord, de la culpabilité et de la honte. Une première pour moi qui ne me souciait jamais du ressenti de mon entourage. « Drake je… Je ne comprends pas… Qu’est-ce qu’il se passe ? » Sarah était tellement innocente ! J’aurais aimé pouvoir lire dans les pensées afin de savoir ce qu’il se passait dans sa tête en ce moment-même. Me haïssait-elle ? Bon dieu, j’espérais bien que non. Je soupirai et détournai le regard l’espace d’un instant. Je n’y arrivais. Je n’arrivais pas à trouver une excuse, quelque chose susceptible de la réconforter. Elle attendait une réponse de ma part, je sentais son regard peser sur moi mais le pire était que je ne savais absolument pas quoi lui dire. Rien ne pouvait justifier ma conduite. Je lui avais menti pendant tellement de temps. « Je crois que… Je vais y aller… Il vaut mieux que tu m’oublies… Je pense… » Je reposai mon regard sur elle. Non. Il en était hors de question. Jamais je ne pourrais pour l’oublier. Je m’avançai vers elle, lentement afin de ne pas l’effrayer, et pris doucement ses mains dans les miennes. « Sarah, s’il te plais écoute-moi… Je peux tout t’expliquer.» Je lâchai une de ses mains et, après un instant d’hésitation, je tirai légèrement la jeune femme vers moi, voulant qu’elle me suive. Tant pis pour son stand, je pouvais très bien lui donner de l’argent si c’est ça qu’elle voulait. Voyant sa méfiance, j’ajoutai : « Je ne te ferai aucun mal, je te le promets. Je veux juste discuter au calme. » Sarah n’avait pas l’air très convaincue, ce qui commençait à m’agacer. Je n’allais pas y passer toute la journée. « Je risque vraiment de m’énerver si tu ne me suis pas, tu ne voudrais pas que quelqu’un soit blessé, hmm ? » Cette fois, ça fonctionna. La demoiselle accepta de me suivre. Je n’avais bien sûr pas l’intention de faire du mal à qui que ce soit, et encore moins devant elle. Je savais qu’elle était déjà assez traumatisée comme ça, je n’avais pas envie d’en rajouter. La tenant par la main, je l’entraînai avec moi hors du parc, dans un coin tranquille proche du parking. Je regardai Sarah de longs instants, sans rien dire. Ca me fendait le cœur qu’elle ait peur de moi, ça renforçait mon sentiment de culpabilité. Il fallait que je lui explique, que je lui raconte tout. Ou presque. « Je suis vraiment désolé que tu l’apprennes comme ça. Je vais pas y aller par quatre chemins… Les sorciers, les loups-garou et les vampires existent depuis très, très longtemps. Et j’en suis un. » Je m’approchai d’elle et caressai tendrement sa joue, mon regard plongé dans le sien. Je n’allais pas l’hypnotiser, je me sentais trop mal pour le faire. Je voulais la convaincre, mais de façon plus humaine. « Mais je peux te jurer que jamais je ne te ferai du mal… C’est toujours moi, Sarah. N’aie pas peur, je t’en prie… »


Darah ♥

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: You're my guiltiest pleasure ♥ ft Sarah   Lun 1 Oct - 17:41


You're my guiltiest pleasure
Ft. Drake & Sarah
J’étais totalement apeurée par ce que je venais de voir, Drake qui semblait auparavant si attentionné et prévenant avec moi n’était autre qu’un vampire sanguinaire. A cet instant, tout un tas d’images traumatisantes me passaient par la tête, Drake était un tueur, se nourrissait probablement du sang de ses victimes et il avait réussi à me berner pendant huit longues années. J’étais sans doute trop naïve, trop influençable et il en avait joué, sans aucun doute, qui d’autre aurait pu se faire ainsi manipuler pendant autant de temps ? Maintenant que je connaissais la vérité j’avais peur qu’il ne change radicalement, qu’il veuille me faire regretter ce malencontreux incident. Il se trouvait dans une situation délicate, tout autant que moi d’ailleurs, et dieu sait comment il comptait faire pour s’en sortir. Les vampires avaient de nombreux pouvoirs, je n’en connaissais sans doute pas la moitié et il avait certainement bien plus d’emprise sur moi que je ne pouvais me l’imaginer.

J’étais sur le point de partir, d’essayer d’oublier tout ça et Drake aussi par la même occasion, même si je savais d’ores et déjà que je ne pourrais jamais faire une croix sur tant d’années de ma vie. Il s’approchait lentement de moi alors que je restais scotchée sur place, craignant le moindre de ses mouvements comme si j’étais persuadée qu’il comptait m’attaquer soudainement sans crier gare. . « Sarah, s’il te plais écoute-moi… Je peux tout t’expliquer.» Il tenait une de mes mains tremblantes alors que je ne bougeais pas d’un pouce. Je ne voulais pas le suivre, j’avais une telle impression de ne plus rien connaître de lui que l’idée de mettre toute ma méfiance de côté pour le suivre docilement ne faisait que rajouter de l’appréhension supplémentaire sur ce que pourrait bien donner sur la suite des évènements. « Je ne te ferai aucun mal, je te le promets. Je veux juste discuter au calme. » Me faire aucune mal ? Comment est-ce que je pourrais le croire à présent, comment est-ce que je pourrais continuer à boire ses paroles comme je l’avais toujours fait. « Je risque vraiment de m’énerver si tu ne me suis pas, tu ne voudrais pas que quelqu’un soit blessé, hmm ? » Je faisais non de la tête en me résignant finalement à le suivre. Je n’avais pas envie d’avoir quoique ce soit sur la conscience, quitte à éventuellement me mettre en danger. Il m’entraîna dans un coin isolé en me tenant la main, j’avais l’impression de m’être transformée en robot, je préférais ne pas penser, sinon je me serais mise à hurler à l’aide et ce n’était probablement pas la meilleure solution. « Je suis vraiment désolé que tu l’apprennes comme ça. Je vais pas y aller par quatre chemins… Les sorciers, les loups-garou et les vampires existent depuis très, très longtemps. Et j’en suis un. » Est-ce que cette déclaration était censée me rassurer ? Probablement pas… Maintenant que je venais d’apprendre la véritable identité de celui que j’avais tant chéri, voilà qu’à présent, j’apprenais que j’étais totalement vulnérable dans un monde dont j’ignorais tout. J’allais probablement devenir parano si la situation continuait dans ce sens. Il me caressait la joue et ma respiration devint peu à peu saccadée, je n’osais plus bouger, je me sentais totalement à sa merci, je savais qu’à présent, il ne tenait qu’à lui de faire basculer ou non la situation. « Mais je peux te jurer que jamais je ne te ferai du mal… C’est toujours moi, Sarah. N’aie pas peur, je t’en prie… » Mon regard plongé dans le sien, j’étais partagée entre le stress et l’envie de le croire… Si seulement tout aurait pu être plus simple… « Drake, comment tu as pu me mentir pendant tout ce temps ? Si ton but n’a jamais été de me faire du mal, je croyais que tu me faisais confiance ! » Je prenais un grand coup me respiration. Tout un tas de questions se bousculaient dans ma vie, je doutais de pouvoir un jour le comprendre mais pourtant je voulais tout faire pour, maintenant qu’on en était aux révélations, c’était le moment où jamais… « Maintenant je veux savoir toute la vérité, pourquoi est-ce qu’au lieu de t’en prendre à moi comme tu dois habituellement le faire avec les humains… » Je grimaçais légèrement à cette remarque. « Pourquoi est-ce que tu as tout fait pour me protéger alors qu’il aurait été tellement plus simple de m’éliminer comme les autres ? » Dans l’incompréhension totale, les images floues de notre rencontre se bousculèrent à nouveau dans ma tête. Quelques larmes vinrent se perler aux coins de mes yeux lorsque le souvenir de mon ex petit-ami refit surface. Au final, peut-être qu’il avait une explication à cela aussi, ces histoires de viol avaient toujours été difficiles à comprendre pour moi, je le savais, Adam n’était pas capable d’une telle chose… « Et Adam… Drake s’il-te-plait, dis-moi que tu ne l’as pas tué volontairement… »

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I AM A PERFECT MEMBER

messages : 97
age : 26 ans
situation civil : Et ta mère?
travail : Je t'en pose moi des questions?
célébrité : BenSexyBarnes


Un peu plus
Bonus:
Situation rp:


MessageSujet: Re: You're my guiltiest pleasure ♥ ft Sarah   Lun 1 Oct - 19:12




You're my guiltiest pleasure

« Le malheur a été mon dieu. Je me suis allongé dans la boue. Je me suis séché à l'air du crime. Et j'ai joué de bons tours à la folie. » ► RIMBAUD
« Drake, comment tu as pu me mentir pendant tout ce temps ? Si ton but n’a jamais été de me faire du mal, je croyais que tu me faisais confiance ! » Eh bien elle avait eu tort. Malgré toute la volonté du monde, je n’arrivais pas à lui faire confiance. Il n’y avait que deux personnes en qui j’avais vraiment confiance : Katherine et Jayden. Ce n’était pourtant pas contre Sarah. Mais j’avais beau être prêt à donner ma vie pour elle, je n’avais jamais été certain qu’elle pourrait me comprendre. Elle n’était pas faite pour ce monde, j’aurais aimé qu’elle vive sur une Terre où vampires, lycans et sorciers n’existent pas. Malheureusement, c’était impossible. « C’est pas ça mais… Tu as déjà vécu tellement de choses, je ne voulais pas que tu souffres à nouveau… » Ce n’était vrai qu’en partie, j’avais arrangé la vérité à mon avantage. Encore. Était-ce si égoïste de ma part de souhaiter avoir Sarah auprès de moi pour toujours ?

« Maintenant je veux savoir toute la vérité, pourquoi est-ce qu’au lieu de t’en prendre à moi comme tu dois habituellement le faire avec les humains… Pourquoi est-ce que tu as tout fait pour me protéger alors qu’il aurait été tellement plus simple de m’éliminer comme les autres ? » Cette question me fit l’effet d’une gifle. Pour qui me prenait-elle ?! Pensait-elle vraiment que j’avais également menti sur ce que je ressentais à son égard ?! J’étais vexé, troublé et triste. J’avais l’impression d’être face à un miroir pour la première fois depuis ma transformation, mon reflet me revenait en pleine face. « Je ne t’ai jamais menti sur mes sentiments. Si j’avais voulu te tuer, je n’aurais pas attendu huit ans je l’aurais fait depuis bien longtemps. Et… Tu es différente des autres. » Oh oui, pour être différente, elle l’était ! A mes yeux, si quelqu’un méritait de vivre plus que quiconque, c’était bien Sarah. Je trouvais qu’elle était l’incarnation de la pureté et de l’innocence. Elle était tellement belle, tellement douce. Elle pensait aux autres avant de penser à elle, elle était si attendrissante !

Et puis vint la question que je redoutais le plus. « Et Adam… Drake s’il-te-plait, dis-moi que tu ne l’as pas tué volontairement… » Adam… Encore lui. Il était toujours question de lui. Même mort il arrivait à m’emmerder ! J’étais conscient de tout le mal que j’avais fait à Sarah en tuant son petit ami, mais j’étais parvenu à me convaincre que c’était un mal pour un bien et qu’elle était mieux sans lui. Mais visiblement, son souvenir continuait de la hanter. Ce ne fut qu’à cet instant que je me rendis compte qu’elle l’avait vraiment aimé. Elle avait été sincèrement amoureuse de lui, et moi je l’avais tué. J’avais brisé ses rêves d’avenir commun, j’avais changé son futur à jamais. Si je le regrettais ? Non. Pas du tout. Sans ça, je n’aurais jamais pu passer autant de temps en compagnie de Sarah. Je soupirai et finit enfin par répondre. « … Tu me crois vraiment capable de faire ça ? Je suis un vampire, pas une machine de guerre. C’était un accident. Il voulait abuser de toi, Sarah ! Je l’ai fait sortir de la voiture et je l’ai poussé, un peu trop fort. C’était un accident. » Je caressai doucement ses cheveux d’une main, et posai l’autre sur sa taille pour l’attirer à moi. Je déposai un léger baiser sur sa joue puis plongeai de nouveau mon regard dans le sien. Je n’aimais pas lui mentir mais avais-je vraiment le choix ? Je n’avais pas envie de la perdre, pour rien au monde. J’appuyai doucement mon front contre le sien, ma main glissant de ses cheveux jusqu’à sa joue. « Fais-moi confiance, s’il te plais… »



Darah ♥

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: You're my guiltiest pleasure ♥ ft Sarah   Lun 1 Oct - 20:03


You're my guiltiest pleasure
Ft. Drake & Sarah
« C’est pas ça mais… Tu as déjà vécu tellement de choses, je ne voulais pas que tu souffres à nouveau… » Et pourtant il avait réussis… A tout faire pour ne pas que je souffre, il avait réussi à me faire souffrir davantage… Moi qui n’avais jamais eu de secret pour lui, il s’était bien foutu de moi. J’étais fragile et relativement sensible, certes, mais la vie ne m’avait pas fait de cadeau et j’avais réussi à gérer jusqu’à présent, malgré toute la souffrance que j’avais subis. J’aurais vraiment préféré apprendre la vérité sur Drake autrement, j’aurais voulu qu’il se confie à moi, même si j’étais peut-être dans l’incapacité de le comprendre… Au final, j’étais tombée amoureuse d’un homme qui n’existait pas, ou qui était en tout cas bien différent de ce que j’aurais pu croire et j’ignorais à ce moment-là si mes sentiments perdureraient ou s’ils s’envoleraient pour ne plus jamais exister.

« Je ne t’ai jamais menti sur mes sentiments. Si j’avais voulu te tuer, je n’aurais pas attendu huit ans je l’aurais fait depuis bien longtemps. Et… Tu es différente des autres. » Je fermais les yeux un instant, tentant de contrôler mes émotions. Différente… Peut-être mais certainement pas autant que lui… J’arrivais à m’apaiser peu à peu, sachant très bien qu’il ne me mentait pas, s’il avait voulu me faire du mal, il l’aurait fait le jour même de notre rencontre, il n’aurait pas pris soin de moi pendant tout ce temps s’il comptait m’éliminer. J’ouvrais mes paupières à nouveau et le regardais dans les yeux. Son regard s’était adoucit, celui qu’il avait pris quelques minutes auparavant m’avait vraiment marqué, je ne voulais plus le revoir, plus jamais… Je soufflais, ne sachant que répondre. Drake avait toujours eu ce don pour m’apaiser dans n’importe quelle situation, pour me faire fondre littéralement et me pousser à boire ses paroles en me donnant l’impression qu’aucune personne ne valait la peine d’avoir mon attention à part lui…

Etait venu le sujet d’Adam… Ce décès qui n’avait pu sortir de ma tête pendant tout ce temps… Oui je l’avais aimé, peut-être même presque autant que j’aimais Drake, j’avais espéré avoir un avenir commun avec lui et alors que nous commencions à faire des projets d’avenir comme s’installer ensemble, il m’avait été arraché sans que je n’ai le temps de comprendre quoique ce soit. Je n’avais que très peu de souvenirs de ce jour mais j’avais cru Drake sur paroles, ma naïveté m’avait peut-être trompé, encore une fois… Mais malgré tout, j’avais été profondément anéantie en voyant le corps sans vie de mon amour passé. J’avais réussi à tourner la page grâce à Drake, du moins je le croyais, je n’en étais plus vraiment sûre à présent… « Tu me crois vraiment capable de faire ça ? Je suis un vampire, pas une machine de guerre. C’était un accident. Il voulait abuser de toi, Sarah ! Je l’ai fait sortir de la voiture et je l’ai poussé, un peu trop fort. C’était un accident. » Je restais immobile, j’avais tellement envie de le croire, j’avais tellement envie que tout redevienne comme avant… Je séchais mes larmes d’un revers de main puis me laissais bercer par les caresses et le baiser de Drake. Décidément, je n’arrivais absolument pas à lui résister… Je lui vouais un amour sans pareil, destructeur, impossible mais je l’aimais comme je n’avais jamais aimé jusqu’à maintenant… J’étais capable de tout lui pardonner, j’étais si faible et lui si fort. Il posait son front contre le mien avant de reprendre la parole : « Fais-moi confiance, s’il te plais… » Tentant de reprendre une respiration régulière et je lui répondais, sans même réfléchir ou tenter de contrôler quoique ce soit… « Je … te fais confiance Drake… » Je reculais mon visage du sien sans pour autant le lâcher du regard. « J’ai peur tu sais… maintenant que je me rends compte qu’on est tellement différents… J’ai l’impression que tout nous oppose, je ne connais absolument rien du monde qui est le tien si ce n’est qu’il n’est certainement pas fait pour moi … » Tout à coup, je m’approchais à nouveau de lui avant de l’enlacer et de lui murmurer à l’oreille : « Je suis prête à tout entendre mais… Je t’en prie je ne veux pas que ça change entre nous… J’ai besoin de t’avoir près de moi… »


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I AM A PERFECT MEMBER

messages : 97
age : 26 ans
situation civil : Et ta mère?
travail : Je t'en pose moi des questions?
célébrité : BenSexyBarnes


Un peu plus
Bonus:
Situation rp:


MessageSujet: Re: You're my guiltiest pleasure ♥ ft Sarah   Sam 6 Oct - 11:32




You're my guiltiest pleasure

« Le malheur a été mon dieu. Je me suis allongé dans la boue. Je me suis séché à l'air du crime. Et j'ai joué de bons tours à la folie. » ► RIMBAUD
Pour la première fois depuis bien longtemps, depuis que j’étais une créature de la nuit pour être précis, j’avais peur. J’avais toujours eu la prétention de dire que rien ne m’effrayait et que je n’avais besoin de personne pour être bien. Seulement, ça n’avait été qu’un nuage de mensonges, empilés les uns sur les autres. Et au bout d’un moment, ce tas s’effondrait. Et j’étais là comme un con, avec la trouille au ventre. Sarah n’était pas juste une de mes victimes chanceuses d’avoir eu la vie sauve. Au fil des mois, des années, elle était devenue ce que je n’avais jamais connu auparavant.

Quand je l’avais vue me regarder avec tant de peur et de déception, j’avais eu la sensation que mon cœur allait exploser tant j’avais mal. Pourquoi avait-elle cette emprise sur moi ? Était-ce mon châtiment pour tous les crimes que j’avais commis ? Quel doux enfer que d’être en sa présence. J’avais cherché à faire d’elle mon jouet, à la rendre accro. Mais au final, j’étais tombé dans mon propre piège. J’étais tombé amoureux.

« Je … te fais confiance Drake… » L’espoir naquit à nouveau dans mon cœur mort. Il y avait encore une chance pour qu’elle me pardonne, pour que nous puissions être comme avant. Je ne la lâchais pas du regard, j’en étais comme incapable. « J’ai peur tu sais… maintenant que je me rends compte qu’on est tellement différents… J’ai l’impression que tout nous oppose, je ne connais absolument rien du monde qui est le tien si ce n’est qu’il n’est certainement pas fait pour moi … » Et là, ce fut le coup de massue. Je savais que mon monde n’était pas pour elle, qu’elle méritait beaucoup mieux. Mais une partie de moi ne pouvait s’empêcher de vouloir l’entraîner dans ma chute, de la garder auprès de moi aussi longtemps que permis. Je ne savais pas quoi lui dire, j’étais perdu. J’avais envie de lui faire tout oublier, de lui promettre encore mille et une choses mais l’amour que je lui portais était en train d’écraser mon égoïsme. D’ailleurs, j’avais toujours détesté la manipuler.

Alors que je pensais qu’elle allait s’éloigner sans se retourner, Sarah se rapprocha de moi et vint se placer entre mes bras. Je la serrai aussitôt contre moi, faisant attention à ne pas lui faire mal, et ma main commença à caresser ses cheveux. La voix de ma douce princesse se fit ensuite entendre à mon oreille. « Je suis prête à tout entendre mais… Je t’en prie je ne veux pas que ça change entre nous… J’ai besoin de t’avoir près de moi… » Je fermai les yeux un instant et inspirai profondément. Sarah sentait terriblement bon… L’espace d’une petite seconde, mon regard se posa sur sa nuque mais je chassai aussitôt cette idée de ma tête. « N’aie pas peur… Rien ne changera entre nous, et jamais je ne te laisserai...» Je déposai un baiser sur son front et plongeai à nouveau mon regard dans celui de la jeune femme. Elle me faisait encore confiance… Comme c’était étrange ! Finalement, je n’avais même pas besoin d’user de mes pouvoirs de persuasion sur elle. Mais j’avais tout de même une dette envers elle. J’avais passé tout ce temps à lui mentir et elle m’avait pardonné. Et moi, je continuais encore de lui cacher la vérité en affirmant que je n’avais pas tué Adam volontairement. A présent, je me devais de lui révéler quelques trucs, tout de même. Je m’écartai un peu d’elle et prit sa main dans la mienne. « Alors… Tu as des questions ? Dis-moi tout ce que tu veux savoir. »




Darah ♥

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: You're my guiltiest pleasure ♥ ft Sarah   

Revenir en haut Aller en bas
 

You're my guiltiest pleasure ♥ ft Sarah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THRILL :: MYSTIC FALLS :: Le parc de Mystic Falls :: Evénement 1 « La brocante »-