Partagez | 
 

 Sarah | Et on appelle ça naïvement l'amour...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité



MessageSujet: Sarah | Et on appelle ça naïvement l'amour...   Ven 28 Sep - 13:51



Sarah June Grey

Hep hep hep ! Mon petit coco, j'ai envie qu'on se connaisse. Tu devineras jamais mais je m’appelle Sarah June Grey. C'est le 2 juillet 1986 à Mystic Falls, que j'ai vu le jour pour la première fois, et j'ai actuellement 26 ans. Je suis célibataire. Il faut que j'occupe mon temps, pour ça je suis serveuse. Maintenant tu veux savoir mon caractère ? Je suis plutôt douce, sensible, franche, têtue, naïve, maladroite, ordonnée, intelligente, sérieuse et gourmande. Tout le monde est unique, moi je suis humaine.



► CONNAIS-TU LE SURNATUREL ?
Le surnaturel ? Pour moi le surnaturel n'existe que dans les livres et les films, pas dans la vraie vie. Jamais je n'ai été témoin d'évènements inexplicables ou quoique se soit d'autre et je pense que c'est mieux ainsi, je n'aurais pas vraiment envie de devenir paranoïaque... Au fait, la seule chose surnaturelle que j'aimerais voir un jour exister, c'est savoir que mes parents veillent sur moi de là-haut.

► MAIS QUI ES-TU RÉELLEMENT ?
Je suis une simple humaine orpheline qui travaille en tant que serveuse dans un restaurant. A la base je rêvais de devenir danseuse mais la vie en a décidé autrement... Après, à savoir si ma vie me plaît réellement je dirais oui et non... J'aime la femme que je suis devenue mais on ne peut pas vraiment dire que je sois satisfaite de mon métier, mais il faut bien gagner de l'argent, ce n'est pas avec la danse que je pourrais à ce jour payer mon loyer.





► MAIS QUI ES-TU DERRIÈRE TON ECRAN ?:
 


Dernière édition par Sarah J. Grey le Sam 29 Sep - 22:35, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sarah | Et on appelle ça naïvement l'amour...   Ven 28 Sep - 13:51

| L'insouciance, l’impression d'être invincible, que la vie a encore tout à t'offrir... L'enfance, simplement... |
« Maman, j’veux pas aller à l’école, j’veux rester avec toi ! » Ma mère faisait beaucoup d’efforts pour ne pas céder à ma petite bouille d’enfant battue alors que moi j’avais à peine huit ans. J’avais toujours été une excellente élève, sérieuse, travailleuse, qui ne se faisait absolument pas remarquer, le problème était que j’étais proche de ma mère, peut-être un peu trop même et que lorsque le matin il fallait partir rejoindre mes camarades, c’était presque toujours un déchirement pour moi. « Mais ma chérie, tu sais que si tu veux avoir un métier qui te plaît plus tard, il faut que tu ailles, tu n’as pas le choix… » Je faisais non de la tête les bras croisés. « Moi plus tard j’veux faire comme toi, t’as qu’à m’apprendre, pas besoin d’aller à l’école pour ça ! » Ma mère sourit légèrement à ma réflexion. J’avais beau avoir toutes les capacités pour faire de grandes études, j’avais toujours voulu suivre les traces de ma mère et savait que les cours de mathématique, français et histoire-géo en tout genre me seraient totalement inutile pour cela. Son métier ? Elle était danseuse et m’avait transmis sa passion dès mon plus jeune âge, apparemment je l’avais dans le sang, j’avais toujours été plutôt douée dans cette discipline. Quant à mon père, je ne le voyais que trop rarement, homme d’affaire reconnu, il passait de longs séjours à l’étranger, d’où la relation fusionnelle que j’entretenais avec ma mère. « Allez ma puce, tu vas être en retard ! A tout à l’heure ma chérie… » Elle m’embrassait sur le front puis je passais les grilles de l’école l’air meurtrit, oubliant aussitôt mes malheurs d’enfant en retrouvant mes camarades de classe. J’avais eu une enfance heureuse, mes parents avaient des moyens aisés mais je n’avais pas été pourrie gâtée pour autant, très tôt j’avais connu les valeurs de l’argent et était loin d’être une gamine insupportable et capricieuse. Dès mon plus jeune âge, j’avais toujours été d’une discrétion et d’une sensibilité impressionnantes, j’étais très aimée mais passais beaucoup de temps dans mon coin. Rêveuse, sans aucun doute, j’avais été bercée par des contes de fées, racontés par la douce voix de ma mère et restais persuadée que moi aussi un jour mon prince charmant viendrait me chercher sur son beau destrier. Un brin naïve certes, mais c’était tellement attendrissant… Jamais ô grand jamais je n’aurais pu m’imaginer que malgré mon jeune âge, la vie ne me ferait pas forcément toujours de cadeaux et qu’au contraire, celle-ci pouvait parfois se montrer cruelle sans me laisser le temps de comprendre que oui, j’étais comme tout le monde et que non, je n’étais absolument pas l’héroïne d’un de ces beaux livres que je connaissais par cœur.

| Un rêve qui se brise, une étoile qui s'éteint, un destin dévasté |
« Mademoiselle Grey ? » J’avais quatorze ans et je ne comprenais absolument pas ce qui se passait. J’étais rentrée de l’école en bus, comme je le faisais d’habitude et j’attendais mes parents, ma mère avait une répétition et mon père devait passer la chercher après sa journée de travail. Certes, ils avaient une demie heure de retard mais après tout c’était plutôt courant, je n’étais pas inquiète, du moins jusqu’à cet instant. On avait sonné à la porte, je m’étais empressée de l’ouvrir et voilà que deux policiers se tenaient devant moi, l’air grave. Je les regardais, ayant une peine énorme à leur répondre, cette intrusion ne présageait rien de bon, je n’étais même pas sûre si je voulais vraiment savoir ce qu’ils étaient venus me dire… « Oui, c’est bien moi.. » Ils se lançaient des regards comme s’ils se demandaient qui allait avoir le courage de prendre la parole. Mes mains commençaient à trembler sans que je ne puisse les contrôler et je sentais mon cœur bondir un peu plus fort dans ma poitrine. « Qu’est-ce qu’il se passe ? » L’un des deux prit enfin la parole, mettant un terme au suspense insoutenable. « Vos parents ont eu un accident de voiture… Ils n’ont pas survécus… » Cette simple phrase me donna l’impression d’avoir reçu une dizaine de poignards dans le cœur, cette phrase qui venait de dévaster ma vie comme jamais, cette phrase qui venait tout à coup de faire basculer ce futur idéal qui devait être le mien. Sentant mes jambes se dérober peu à peu sous mon poids, je m’appuyais contre le mur, le teint livide et les yeux ruisselants de larmes. Je ne voulais pas le croire, je ne POUVAIS pas le croire. « Nous sommes désolés... Les services sociaux ne devraient pas tarder, étant donné que vous êtes mineure, nous ne pouvons pas vous laisser seule. » J’avais l’impression que le monde s’écroulait autour de moi. J’étais devenue orpheline, sans personne sur qui compter avec un avenir qui se promettait d’être plus qu’incertain. J’avais été placée dans un foyer d’accueil en attendant qu’ils me trouvent une famille qui voudrait bien de moi, famille qui n’arriva jamais… Les couples qui cherchaient à adopter étaient forcément plus attirés par des enfants en bas âge que par une adolescente qui allait peut-être leur en faire voir de toutes les couleurs, c’était prévisible… Je passais pour la gamine perturbée du foyer, depuis le décès de mes parents et ce pendant quatre longues années, je ne parlais que très peu, à un point que certains se demandaient si je n’avais pas tout bonnement perdu l’usage de la parole. Les moments passés avec mes amis, la danse, mes rêves de gamine, tout ceci avait disparu en même temps que mon père et ma mère, j’avais suivis un cursus scolaire normal contre mon gré, de toute façon je n’avais pas le choix, je n’avais plus le choix de rien. A mes dix-huit ans, j’avais pris une décision importante, probablement la plus importante que je n’avais jamais pris jusqu’alors, je savais que si je gagnais ma vie, je pourrais sortir du foyer, j’en avais marre d’être ici à attendre comme un objet dans un magasin, je voulais être libre de faire ce que je voulais, quitte à vivre sans famille, je tenais à mon indépendance. J’avais trouvé un emploi de serveuse et abandonné mes études pour avoir suffisamment d’argent pour me louer un appartement, j’avais enfin retrouvé un peu de liberté même si j’en avais payé le prix mais c’était sans doute la seule solution qui me restait pour avoir une vie presque normale.

| Positiver quoiqu'il arrive, oublier les malheurs du passé, revivre, sourire à nouveau, être heureux, il paraît qu'on appelle ça l'amour... |
« Je t’aime Sarah… » Ces quelques mots prononcés suivis d’un baiser passionné, mon cœur qui se soulevait comme si je me jetais dans le vide les bras écartés, l’envie de rester des heures dans ses bras, de ne plus jamais le quitter… « Moi aussi je t’aime Adam… » Adam était mon premier amour, il était tout pour moi, m’avait permis de revivre, de laisser de côté l’image de mes parents décédés qui n’avait pu quitter ma tête pendant toutes ses années… Dès le début j’en avais été persuadée, c’était lui et personne d’autre, mes rêves de conte de fées avait pris le dessus et j’étais persuadée que rien ni personne ne nous séparerait jamais… J’avais eu une journée de travail particulièrement difficile mais comme toujours je ne pouvais renoncer à le voir, même pour quelques minutes. D’ailleurs, il était venu me chercher pour m’emmener chez moi et la fatigue avait été telle que j’avais failli m’endormir dans la voiture.
« Adam qu’est-ce que tu fais, t’as perdu la tête ? Adam lâche moi ! » Voilà les souvenirs qu’il me restait de cette soirée, du moins d’après ce que je me souvenais, au fait c’était plutôt flou… A la longue j’avais simplement pensé qu’inconsciemment, j’avais préféré rayer ses mauvais souvenirs de ma mémoire, voilà pourquoi tout me semblait si lointain. Le jeune homme avait stoppé la voiture et avait tenté d’abuser de moi puis dans un flou total, je l’avais retrouvé décédé, sans que je n’aie le temps de comprendre quoique ce soit… Paniquée, je m’étais tournée vers un jeune homme inconnu jusqu’alors et avait fondu en larme dans ses bras. Si ce jour sinistre m’avait bien amené quelque chose de positif, c’était bien Drake, ce jour-là il m’avait peut-être sauvé la vie et n’avait cessé de rester à mes côtés après cela. Drake, c’était devenu une sorte d’ange gardien pour moi, il était devenu indispensable à ma vie, avec lui j’avais toujours eu l’impression que rien ne pouvait m’arriver, il veillait sur moi comme personne. Des sentiments amoureux ? C’était fort probable mais j’avais tellement peur de perdre une telle amitié que mieux valait peut-être le garder simplement pour moi... En tout cas à ce jour, une chose était sûre : je lui vouais une confiance sans pareille et jamais je n’aurais pu mettre en doute tout ce qu’il avait pu me dire depuis le jour de notre rencontre…





Dernière édition par Sarah J. Grey le Sam 29 Sep - 22:25, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sarah | Et on appelle ça naïvement l'amour...   Ven 28 Sep - 13:59

Alexis, cette fille a vraiment des yeux magiques, c'est interdit d'en avoir des aussi beaux

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sarah | Et on appelle ça naïvement l'amour...   Ven 28 Sep - 14:00

J'avoue, je suis jalouse !
Merci beaucoup miss ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I AM A PERFECT MEMBER

messages : 97
age : 26 ans
situation civil : Et ta mère?
travail : Je t'en pose moi des questions?
célébrité : BenSexyBarnes


Un peu plus
Bonus:
Situation rp:


MessageSujet: Re: Sarah | Et on appelle ça naïvement l'amour...   Ven 28 Sep - 14:10

MA PRINCEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEESSE!!!!!! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sarah | Et on appelle ça naïvement l'amour...   Ven 28 Sep - 14:13

C'EST MOIIIIII !!! Vampire de mon coeur
Merci encore d'avoir fait ce scénar' de malade, tu gères !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I AM A PERFECT MEMBER

messages : 97
age : 26 ans
situation civil : Et ta mère?
travail : Je t'en pose moi des questions?
célébrité : BenSexyBarnes


Un peu plus
Bonus:
Situation rp:


MessageSujet: Re: Sarah | Et on appelle ça naïvement l'amour...   Ven 28 Sep - 14:15

Ooooooh

Nooooon merci à toi de l'avoir pris!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I AM A PERFECT MEMBER

messages : 296
age : 17 ans
situation civil : Célibataire
travail : Serveuse au Mystic Grills
célébrité : Holland Roden


Un peu plus
Bonus:
Situation rp: Disponible


MessageSujet: Re: Sarah | Et on appelle ça naïvement l'amour...   Ven 28 Sep - 14:19

Bienvenue ! Excellent choix de scénario !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I AM A PERFECT MEMBER
Vous avez déjà eu le besoin irrépressible d’être avec quelqu’un pour finir par avoir le cœur brisé.

messages : 65
age : je ne compte même plus.
situation civil : célibataire
travail : serveuse au Grill
célébrité : Blake Lively


Un peu plus
Bonus:
Situation rp: Disponible


MessageSujet: Re: Sarah | Et on appelle ça naïvement l'amour...   Ven 28 Sep - 14:37

Bienvenuuuue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sarah | Et on appelle ça naïvement l'amour...   Ven 28 Sep - 15:24

Bienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I AM A PERFECT MEMBER
Bazzart & Tumblr
messages : 106
age : dix-neuf ans
situation civil : Mère célibataire.
travail : Serveuse.
célébrité : Vanessa Hudgens


Un peu plus
Bonus:
Situation rp: Dur.


MessageSujet: Re: Sarah | Et on appelle ça naïvement l'amour...   Ven 28 Sep - 16:03

Bienvenue à toi !

Bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I HIT PEOPLE

FUCK THEM ALL
I can provoke an earthquake if I hate you !

messages : 534
age : Les années passent tellement vite
situation civil : Je ne reste jamais avec une personne
travail : Tuer ça compte ?
célébrité : Nina Dobrev


Un peu plus
Bonus:
Situation rp: Libre


MessageSujet: Re: Sarah | Et on appelle ça naïvement l'amour...   Ven 28 Sep - 16:36

Alexis excellent choix de scénario What a Face
Bon courage

_________________
katerina petrova ☂️ j'ai déjà tué une fourmi, un bambi, un lapin, des feuilles, des molécules, des bactéries, des idiots, des hommes, des femmes, il ne faut pas être timide dans la vie, il faut juste savoir sortir les crocs. ► hellsangels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thrill.fr-bb.com

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sarah | Et on appelle ça naïvement l'amour...   Ven 28 Sep - 19:27

Merci à tous, vous êtes adorables !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I AM A PERFECT MEMBER

messages : 256
age : 17 ans
situation civil : Célibataire
travail : Etudiante au lycée
célébrité : Crystal Reed


Un peu plus
Bonus:
Situation rp: libre


MessageSujet: Re: Sarah | Et on appelle ça naïvement l'amour...   Ven 28 Sep - 20:13

Bienvenue sur le forum
Et excellent choix de scenario
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sarah | Et on appelle ça naïvement l'amour...   Sam 29 Sep - 22:36

Merci beaucoup miss !
Ayééééé, je pense avoir terminé !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I HIT PEOPLE

FUCK THEM ALL
I can provoke an earthquake if I hate you !

messages : 534
age : Les années passent tellement vite
situation civil : Je ne reste jamais avec une personne
travail : Tuer ça compte ?
célébrité : Nina Dobrev


Un peu plus
Bonus:
Situation rp: Libre


MessageSujet: Re: Sarah | Et on appelle ça naïvement l'amour...   Dim 30 Sep - 7:48

Pour ma part tout est bon
J'attends l'avis de Drake et je te valide

_________________
katerina petrova ☂️ j'ai déjà tué une fourmi, un bambi, un lapin, des feuilles, des molécules, des bactéries, des idiots, des hommes, des femmes, il ne faut pas être timide dans la vie, il faut juste savoir sortir les crocs. ► hellsangels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thrill.fr-bb.com
avatar
I AM A PERFECT MEMBER

messages : 97
age : 26 ans
situation civil : Et ta mère?
travail : Je t'en pose moi des questions?
célébrité : BenSexyBarnes


Un peu plus
Bonus:
Situation rp:


MessageSujet: Re: Sarah | Et on appelle ça naïvement l'amour...   Dim 30 Sep - 7:52

Mon avis est...



QUE C EST PARFAIT What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I HIT PEOPLE

FUCK THEM ALL
I can provoke an earthquake if I hate you !

messages : 534
age : Les années passent tellement vite
situation civil : Je ne reste jamais avec une personne
travail : Tuer ça compte ?
célébrité : Nina Dobrev


Un peu plus
Bonus:
Situation rp: Libre


MessageSujet: Re: Sarah | Et on appelle ça naïvement l'amour...   Dim 30 Sep - 7:56

Alors si tout est bon pour Drake je te valide et bon jeu ma belle

_________________
katerina petrova ☂️ j'ai déjà tué une fourmi, un bambi, un lapin, des feuilles, des molécules, des bactéries, des idiots, des hommes, des femmes, il ne faut pas être timide dans la vie, il faut juste savoir sortir les crocs. ► hellsangels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thrill.fr-bb.com

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sarah | Et on appelle ça naïvement l'amour...   Dim 30 Sep - 8:00

Merci beaucoup !!!!
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sarah | Et on appelle ça naïvement l'amour...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sarah | Et on appelle ça naïvement l'amour...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THRILL :: ADMINSITRATION :: Les présentations :: Les fiches validées-