Partagez | 
 

 (SALVATORE IST)/I DON'T DO GOOD.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
I AM A PERFECT MEMBER
messages : 112
age : 24 ans d'apparence, 171 en réalité.
situation civil : célibataire.
travail : emmerdeur.
célébrité : ian somerhalder.


Un peu plus
Bonus:
Situation rp: 3/3


MessageSujet: (SALVATORE IST)/I DON'T DO GOOD.   Jeu 27 Sep - 18:20



DAMON SALVATORE

Hep hep hep ! Mon petit coco, j'ai envie qu'on se connaisse. Tu devineras jamais mais je m’appelle Damon Salvatore. C'est le 26 juin 1840 à Mystic Falls, que j'ai vu le jour pour la première fois, et j'ai actuellement 24 ans au premier regard, mais plus précisément 171 ans. Je suis célibataire, insatiable, volage, in love with my brother's girl. Il faut que j'occupe mon temps, pour ça je suis emmerdeur professionnel. Maintenant tu veux savoir mon caractère ? Je suis plutôt impulsif, intransigeant, protecteur, instinctif, entier, passionné, sarcastique, franc, instable, loyal, colérique, jaloux, torturé, trahi, accablé, fier, orgueilleux, rusé, ingénieux, tortionnaire, rancunier, indépendant, manipulateur, tout un tas de jolis qualificatifs en définitive. Tout le monde est unique, moi je suis un vampire.



► CONNAIS-TU LE SURNATUREL ?
Fut un temps où l'ignorance misérable des humains le préservait de toute la triste réalité, lui octroyant la possibilité de croire tout savoir sur le monde dans lequel il était né. Naïf qu'il était, lorsque son chemin a croisé celui d'une sirène charmeuse, tout autant que meurtrière, architecte de sa misère, de la fin de son existence ; du commencement de son éternité. Damon Salvatore, le paria de sa famille, indigne fils de son père est devenu une créature immuable, son monde basculant dans les ténèbres de l'insatiabilité, le transformant en marionnette électrifiée par des tiraillements tortionnaires qui ont peu à peu réduit son âme à néant. Du surnaturel, il en connaît les facettes d'un Enfer indescriptible, dans lequel il a basculé, humain et inhumain à la fois ; les tortures assénées par la nature à un être qui se retrouve hors du temps, hors de l'emprise de la Grande Faucheuse, et les promesses jamais réalisées qu'on lui avait fait miroiter à l'esprit. La solitude, perdue dans un torrent de sagesse à même de rendre amer, c'est l'existence surnaturelle qu'il a menée, celle qui l'a perdu.

Mystic Falls semble avoir été porteuse de la même malédiction que lui, comme si leurs destins étaient scellés l'un avec l'autre, et si elle a été la scène de sa découverte des vampires, elle est aujourd'hui une arène de monstres en tout genre ; dont lui ou son frère croyaient être les premiers propriétaires. Jusqu'à découvrir l'existence des Originels, ces vampires anciens, dont le lignage est le premier maudit, le premier privé d'humanité ; Klaus en figure de proue, maître de bien des tourments ayant assombri l'atmosphère de Mystic Falls. Au milieu de cette bataille sans fin, ajoutés à la galerie de monstres défilant dans les rues de la ville, l'existence des loups-garous a également été révélée, triste ironie pour un vampire qui, en un siècle, n'avait jamais croisé la route d'un seul de ces monstres. Et si sa condition lui a permis de jouir d'une liberté grisante, ce sont d'incessantes responsabilités qui l'enchaînent à Mystic Falls, "protéger Elena", "aider Stefan" contre la noirceur qui gagne sa ville natale ; difficile de croire qu'il n'y a pas si longtemps, il était venu l'esprit empli de désirs vengeurs.

► MAIS QUI ES-TU RÉELLEMENT ?
De son nom, il a signé foule de registres ; Damon Salvatore, digne héritier de la fortune de son père, ainsi que des secrets ancestraux qu'il ne lui a que trop longtemps cachés ; il a été un humain, en 1860, promis à une vie tranquille, prêt à devenir un homme brave, dont l'existence promettrait allégeance aux peuples libres du pays dans lequel il avait grandi. Soldat, c'est ce qu'il avait été, prêt à quitter sa patrie pour faire la guerre. Mais aussi farouche eut-elle été, le regard flamboyant de Katherine eut bien vite raison de sa volonté. Trop longtemps, il a été l'esclave de cette brune incendiaire, cette sorcière qui a mis à mal son existence toute entière, du respect de son père dont il n'avait cure, au lien puissant qui l'avait uni à son frère ; le menant irrémédiablement à sa perte.

L'assurance implacable dont il se grime aujourd'hui l'éloigne chaque fois plus de l'homme qu'il était à cette époque ; solitaire, instable, la mémoire emplie de souvenirs ténébreux, c'est sous l'enivrant joug de Katherine que Damon a renoncé à son âme, basculant dans l'éternité en une fraction de seconde, un événement ayant mal tourné, une nuit sans crier gare. Ce qu'il est aujourd'hui, c'est un vampire sanguinaire, bien loin du modèle de sagesse dont se dépeint son frère, impulsif et orgueilleux, peu désireux de remettre quoique ce soit en question dans les choix de vie qu'il a pu accomplir. Ses blessures, trop longtemps il s'est cru capable de les porter seul, continuant sa route vengeresse à travers le temps, à travers le pays, chaque distance creusant des sillons de fatigue à son esprit qui ne dormait jamais. A Mystic Falls, sans le vouloir, dans le regard d'Elena, dans ses attentions, il y a trouvé un Salut inespéré, puis plus rude folie, en un cercle vicieux dont les martyrs semblent revenir le griser. Damon Salvatore, il n'y a à dire de lui qu'il n'est qu'un vampire fougueux, entier, rendu dédaigneux par une colère qui ne trouvait aucune fin, rendu fou par l'amour sans borne qui vrille ses sens, loyal, tout autant que haineux, un paradoxe à lui tout seul. Indomptable, insaisissable, tout autant que son humanité qu'il a à jamais perdue.



► MAIS QUI ES-TU DERRIÈRE TON ECRAN ?:
 


Dernière édition par Damon Salvatore* le Dim 30 Sep - 2:10, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I AM A PERFECT MEMBER
messages : 112
age : 24 ans d'apparence, 171 en réalité.
situation civil : célibataire.
travail : emmerdeur.
célébrité : ian somerhalder.


Un peu plus
Bonus:
Situation rp: 3/3


MessageSujet: Re: (SALVATORE IST)/I DON'T DO GOOD.   Jeu 27 Sep - 18:21



I. IS MY LOVE NOT ENOUGH ?
1864 - MYSTIC FALLS

C’était une silhouette sinueuse, qui se détachait sur le fond noir. Fond invisible, tant elle effaçait par sa magie tout ce qui avait l’insigne honneur de graviter autour d’elle, créature tombée du ciel, ou démon sorti des profondeurs de l’Enfer ; trop souvent, il oscillait entre l’un et l’autre, aveuglé bien vite par les charmes de la brune, par l’ardeur de ses baisers, la douceur de sa peau. En l’instant, c’était les flammes dorées du Tartare qui dévoraient sa peau, léchant son échine avec indélicatesse alors qu’elle rayonnait comme jamais. Dans les bras de Stefan. Avec lequel elle avait débuté une suave danse, suivant le rythme de la musique. Tout pour être innocent, d’autant plus que leurs mains proches ne faisaient que se frôler, mais il était au combien facile de deviner cette lueur au fond des yeux de la jeune femme. L’abomination bougeait sous ses yeux, innocemment, comme ignorant son existence de longues minutes durant. D’interminables instants, qui mettaient chaque parcelle de son être au supplice. Katherine, Katherine, d’aussi loin, elle était la nymphe qui faisait vibrer son cœur, la tortionnaire, qui le réduisait en charpies alors qu’elle n’avait d’yeux que pour Stefan. Traître de frère, dont le simple bonheur défaisant le visage de son aîné. Si peu de respect, si peu de considération pour celui qui l’avait presque élevé, celui qui avait été son grand frère, son protecteur. Ils n’étaient plus rien désormais, alors qu’il était au bras d’une dulcinée dont il n’aurait pas dû s’enticher. Ce n’était pas juste, tout simplement, cette attention qu’elle vrillait sur le cadet des Salvatore, ces instants trop délicieux qu’elle passait en sa compagnie. Il restait cependant incapable de la moindre clairvoyance, du moindre instinct le défaisant de l’emprise malsaine de la brune, enjôleuse, exotique, dévastatrice. Des soupçons de rires cristallins parvinrent aux oreilles de Damon, qui, dans un éclair douloureux, détourna le regard, mâchoires crispées d’une jalousie acide ; il détestait les fêtes.

« Ton frère devrait se méfier, les femmes sont parfois le pire poison qui soit. » De ses yeux azurés, il découvrit son père, tout aussi bien vêtu que ses fils. Voir une telle remarque acerbe sortant de telles lèvres ne le surprenait guère, aussi de longues secondes durant, il n’y accorda qu’une moindre attention, bras croisés, dos crispé dans des spasmes de possessivité malsaine. « N’est-ce pas le but de cette fête, l’amusement ? » C’était un réflexe gravé dans son esprit, dans chaque parcelle de ses chairs. Protéger Stefan, comme un grand frère qu’il n’était plus vraiment. Comme une fratrie qu’ils n’étaient qu’en apparences. Le regard que Giuseppe jaugea sur son fils en dit long sur son impression vis-à-vis de ces paroles outrageusement provocantes, mais le jeune homme n’en cilla pas. Il avait habitué son père à masses de déception depuis peu, et il n’en avait cure, paradoxalement. Difficile d’imaginer qu’il avait été un fils modèle à une époque, difficile d’imaginer qu’il avait été un frère dévoué. La seule détentrice de son âme, c’était elle, sirène ou sorcière, ange ou démon, délicieuse mélopée s’imprimant sur le voile de ses paupières, qui enchantait ses rêves ; à qui il avait d’ores et déjà offert son âme toute entière, inconscient, qu’elle la lui déroberait.

II. I WILL MAKE IT
AN ETERNITY OF MISERY FOR YOU.
1864 - MYSTIC FALLS

L’ambre dansait paisiblement au fond du verre, rythmé dans une danse sinueuse par la main du Salvatore. Lentement, lentement, comme une mélodie offerte à un invisible spectateur, dans la solitude qui l’entourait. Elle brillait, parfois, luisant à la lumière du foyer mourant un peu plus loin. Et seul le crépitement du bois s’enflammant brisait le silence. Ca, et les quelques bruissements venus d’en bas, à peine audibles à n’importe quelle oreille, vrillant les tympans du démon avec insistance malsaine. Il en soupira, mouvant d’un malaise indescriptible dans son fauteuil, sans pour autant se lever. Il était accablé par les remords, accablé par un chagrin exacerbé par sa nouvelle condition. Katherine, son image ne cessait de tournoyer devant ses yeux, comme une fumée s’élevant, l’enivrant, polluant chaque partie de son corps. C’était elle, et pas elle. Katherine était morte, tuée par les habitants de Mystic Falls, tuée par la trahison de Stefan, tuée par leur père. Dépité, tout ce qu’il trouva à faire fut de porter son verre à ses lèvres, baignant sa gorge de l’âpre brûlure de l’alcool glissant le long de sa trachée. Ca calmait la faim, cette faim qui faisait pulser ses muscles, qui détruisait le cadet des Salvatore. L’envie de sang ne le quittait pas, vampire qu’il était devenu, mais c’était plus encore ses ressentiments tortionnaires qui le réduisaient peu à peu au néant. Ils étaient tous plus puissants, plus incisifs à déchirer son cœur, à le pousser à fuir. Fuir, plus vite, plus loin. Loin d’ici, de cette haine, de ce visage, de ces souvenirs gravés sur ses rétines, tous ces maux qui n’étaient que tortures plus destructrices dans sa condition actuelle. Vampire, éternel et libéré, voilà ce qu’il était devenu ; aux premiers abords. Enchaîné à une misérable condition, en vérité, à des remords qui lui collaient à la peau, qui rendait son éternité indéfiniment longue.

C’est l’orgueil, l’étau implacable de la réalité qui le poussa à agir, se redressant comme un automate recouvrant une indépendance à laquelle il n’avait que trop longtemps renoncé. Impatient, instable, ses bagages furent paquetés en quelques minutes à peine, tandis que c’était l’ivresse d’une frénésie sans nom qui le faisait tourner, tourner encore et encore dans chaque coin de la pièce. Aussi tortionnaire était-elle, cette décision était irrévocable ; plus rien ne l’attendait à Mystic Falls, pas même son frère, dont la raison avait fui avec son âme. Les Salvatore n’étaient plus, Katherine était morte, il errait, presque sans but, si ce n’est celui de partir, quitter ces lieux maudits, l’atmosphère âpre de l’endroit. Le territoire de Stefan où, alors que l’aîné des Salvatore rejoignait le rez-de-chaussée, celui-ci était accroché, crocs dans le cou d’une blonde morte. Ce n’était guère surprenant, décevant surtout, d’assister à la décrépitude de l’homme qu’il avait été, du frère qu’il avait si longtemps gardé sous son aile. Pour lequel il vouait une haine sans borne, un amour fraternel qui lui semblait bafoué, paradoxalement. La Mort, aux bras de Katherine aurait été son salut le plus acceptable, et le fardeau de l’existence, de la promesse de tortures faite à son frère un Enfer dans lequel il était incapable de se perdre. Valise en main, il rejoignit le lugubre rez-de-chaussée, ses pas ne trouvant d’autre voie que celle qui le menait à la porte, l’échappée belle, il l’espérait du moins. « Vous allez quelque part ? » C’était une voix sortie de nulle part, dans la solitude qui l’englobait depuis trop longtemps déjà, dans le silence pesant de la grande demeure. Blonde, richement vêtue, au regard ancien, il n’eut aucun mal à la jauger de ses yeux affutés. « Vous devez être le vampire dont mon frère n’arrête pas de se plaindre. » (…) It’ll take the best of you. Cette haine, cette colère, sentiments vengeurs, sentiments déplacés ; il le savait, il le sentait, dans un coin de son esprit, dans ses instincts les plus monstrueux et pourtant, c’est le visage impassible qu’il abandonna la grande demeure derrière lui. Mystic Falls, Stefan. Son humanité.

III. YOU WANT PASSION AND ADVENTURE,
AND EVEN A LITTLE DANGER.
2009 - MYSTIC FALLS

Elle n’était jamais partie. Jamais. Attachée à lui comme un fantôme brumeux, une ombre qui continuait d’englober son existence, d’arracher la moindre part de clairvoyance à son esprit. Il n’y avait que ça, que cette haine qui battait dans son corps, que cet esprit vengeur, éveillé par les mêmes pensées, les mêmes souvenirs. Ressassés encore et encore. Katherine, tout ce qu’ils avaient vécu, l’un avec l’autre, au combien elle l’avait aimé, au combien elle avait emporté avec elle son cœur d’homme franc. Au combien Stefan avait tout gâché, détruisant la vie de son aîné sans vergogne, trahissant la promesse qu’ils s’étaient faits de la protéger. Envers et contre tout, contre leur père, quitte à trahir leur sang, leur héritage. Plus rien n’avait de sens, le temps faisant, tout avait disparu en cendres, et de ces semences poudreuses était née une nouvelle amertume. Plus froide, plus assassine. Stefan était à Mystic Falls, Katherine était à Mystic Falls. En vie – en quelques sortes, prisonnière d’un tombeau dans le plus grand secret, mais c’était une promesse, une promesse silencieuse que le Salvatore se faisait, en obtenant vengeance de son misérable frère, il retrouverait Katherine. Des années étaient passées, devenues décennies, et puis un siècle, plus encore. Une vie incommensurablement longue, assez longue pour qu’il en compte chaque minute, s’en lassant trop longtemps durant, puis la haine le rendant fou, fougueux, insatiable. Un vampire sanguinaire, qui, dans la misère de ce qu’était devenue son existence, n’en avait cure de celle des autres, éternel chasseur des hôtes de ces bois. Et c’est en prédateur avisé que chacun de ses sens était en éveil, à l’affut du sursaut d’existence, de la pauvre proie qui croiserait son chemin. A cette quête de l’inconnu, c’est une voix qui lui répondit. Une voix, cristalline et doucereuse, une voix atrocement familière, jusqu’à lui retourner les tripes, lui faire ouvrir les yeux, s’abandonner à la folie.

« Katherine... » C’était elle. En un doux spectre dont le dos se dessinait devant lui, en une silhouette se détachant dans la noirceur de la nuit. Il reconnaissait la douceur de sa voix, la cascade ténébreuse de ses cheveux, et il n’y avait que la surprise qui le fixait sur ses pieds à une raisonnable distance de cette image semblant venir d’un autre temps. Elle fit volte-face ; ce visage, ces traits qu’il n’avait que trop longtemps ressassé, chaque parcelle, chaque détail soigneux de celui-ci étant gravés à jamais dans sa mémoire. C’était une malédiction, c’était une bénédiction, le doux souvenir de Katherine qui continuait de le poursuivre, de panser ses plaies. Il se perdit avec délice dans le regard de la brune, y cherchant une bribe d’éclair de ce qu’il avait connu jadis, une trace d’elle, la sirène de ses songes, la mélodie qui avait guidé ses espoirs jusqu’ici. Ce n’est qu’à l’instant de trouver l’incompréhension dans les yeux de son interlocutrice surprise qu’il comprit. « Non. Je… » De sa méfiance, il n’en retint que les tracés de son facies, cette expression de fragilité qu’il n’avait jamais vu transpirer sur le visage de Katherine. Si humaine, vulnérable chose perdue au milieu de cette route, perdue avec elle-même. Comme lui, peut-être bien, et de cette observation doucereuse, il se laissa bercer jusqu’à un léger sourire étirant ses lèvres. « Je suis Elena. » Elena, pour sûr, de Katherine, elle n’avait de semblable que la silhouette.

IV. AND I DON'T WANNA LIVE UP TO
ANYONE'S EXPECTATIONS.
2012 - MYSTIC FALLS

What if there was no bump ? Dans le silence épais de la voiture, c’étaient les paroles de Elena qui tournaient dans sa tête, ces accusations, peut-être bien véridiques. De piètres excuses en tout cas, pour défendre la totale confusion dans laquelle elle se noyait, peu susceptible sans doute de comprendre que ce chemin sinueux, bien avant elle il l’avait emprunté. Mystic Falls, c’était le lieu de sa naissance ; de ses multiples renaissances. Celle en tant que vampire, celle en tant que monstre haineux, celle en tant que frère, animal trahi ; animal transi, par l’amour, la haine, ce flot de ressentiments qu’il se laissait trop souvent aller à ressentir, en une kyrielle qui l’avait submergé. Qui avait effacé sa rancœur, avait effacé sa rage, parfois son impulsivité, son inconscience. Ca l’avait façonné, en quelque chose d’autre, ce qu’il n’était pas, ce qu’il ne pourrait être. Il le savait, il le sentait, au fond de lui, en une sagesse implacable qui imposait des réponses bien trop déplaisantes à son esprit. Il ne serait jamais Stefan, si c’était ce que Elena pouvait attendre de lui, au combien ils s’étaient rapprochés, au combien de fois il lui avait sauvé la vie, avait bravé les airs farouches qu’il se donnait pour aider son frère, protéger d’autres, dont son seul désir aurait été de leur ôter la vie il fut un temps. Bien des choses avaient changé, lui avec ; elle avait lui, Stefan basculant du côté obscur de la force, remontant peu à peu la pente, oscillant sur la bordure d’un précipice qui le mènerait à sa perte. Lui, jamais totalement à même de complaire qui que ce soit, loin d’égaler l’apparente sagesse dont Stefan se grimait ; qui rassurait tant l’adolescente qu’était Elena. Il n’était pas ça, et façonné par le temps, les trahisons, les réalités éclatant au grand jour, Damon le sentait, dans chaque parcelle de son corps, de son esprit, de son âme disparue, il n’était plus cet homme doux et dévoué ; plus complètement, si ce n’est pour fuir de plus belle, fuir avant d’y perdre le peu de choses qu’il pouvait lui rester : un semblant de conscience, un semblant d’existence, qu’il n’était que trop prêt à sacrifier pour elle – Elena. Pour Stefan. Pour d’autres. Pour elle.



Dernière édition par Damon Salvatore* le Dim 30 Sep - 2:10, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I AM A PERFECT MEMBER

messages : 256
age : 17 ans
situation civil : Célibataire
travail : Etudiante au lycée
célébrité : Crystal Reed


Un peu plus
Bonus:
Situation rp: libre


MessageSujet: Re: (SALVATORE IST)/I DON'T DO GOOD.   Jeu 27 Sep - 18:22

Daaaaaaaaaaaaammmmmmmmmmmmmmmmonnnnnnnnnnnnnnnnnn

Bienvenue sur le forum et bonne chance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I HIT PEOPLE

FUCK THEM ALL
I can provoke an earthquake if I hate you !

messages : 534
age : Les années passent tellement vite
situation civil : Je ne reste jamais avec une personne
travail : Tuer ça compte ?
célébrité : Nina Dobrev


Un peu plus
Bonus:
Situation rp: Libre


MessageSujet: Re: (SALVATORE IST)/I DON'T DO GOOD.   Jeu 27 Sep - 18:22

DAMON
Effectivement vu que la réservation est terminée tu peux tenter ta chance What a Face

_________________
katerina petrova ☂️ j'ai déjà tué une fourmi, un bambi, un lapin, des feuilles, des molécules, des bactéries, des idiots, des hommes, des femmes, il ne faut pas être timide dans la vie, il faut juste savoir sortir les crocs. ► hellsangels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thrill.fr-bb.com
avatar
I AM A PERFECT MEMBER

messages : 97
age : 26 ans
situation civil : Et ta mère?
travail : Je t'en pose moi des questions?
célébrité : BenSexyBarnes


Un peu plus
Bonus:
Situation rp:


MessageSujet: Re: (SALVATORE IST)/I DON'T DO GOOD.   Jeu 27 Sep - 18:23

Je suis dorénavant gay! DAMON!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I AM A PERFECT MEMBER

messages : 296
age : 17 ans
situation civil : Célibataire
travail : Serveuse au Mystic Grills
célébrité : Holland Roden


Un peu plus
Bonus:
Situation rp: Disponible


MessageSujet: Re: (SALVATORE IST)/I DON'T DO GOOD.   Jeu 27 Sep - 18:24

MARY-W et Damon !!!
Bienvenue sur le forum !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: (SALVATORE IST)/I DON'T DO GOOD.   Jeu 27 Sep - 18:27

DAAMMMOONNN !!!
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: (SALVATORE IST)/I DON'T DO GOOD.   Jeu 27 Sep - 18:32

Damon Tu as essayé de me tuer, deux fois mais je veux quand même un super lien. Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I AM A PERFECT MEMBER
messages : 112
age : 24 ans d'apparence, 171 en réalité.
situation civil : célibataire.
travail : emmerdeur.
célébrité : ian somerhalder.


Un peu plus
Bonus:
Situation rp: 3/3


MessageSujet: Re: (SALVATORE IST)/I DON'T DO GOOD.   Jeu 27 Sep - 18:51

MERCI A VOUS TOUS
NINA ; CRYSTAAAAAAAAAAAL merci, quel accueil héhé (a)
KATHERINE ; merci alors (a) je vais essayer de faire ma fiche au plus vite, sans doute demain (a)
DRAKE ; SOIS GAY BEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEN
DORREN ; IGUIERGERUIGERUIEGRIUG HOLLAND et quelqu'un qui me connaît *n'est pas allée vérifier la fiche, huhu*
ROSALYN ; AMBEEEEEEEEEEEEEEER
CAROLINE ; I love you mais bien entendu pour le lien d'lamorkitu, entre Alaric et Caroline de toute manière, Damon essaye de tuer que ceux qu'il aime (a) *sbaf*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I AM A PERFECT MEMBER

messages : 296
age : 17 ans
situation civil : Célibataire
travail : Serveuse au Mystic Grills
célébrité : Holland Roden


Un peu plus
Bonus:
Situation rp: Disponible


MessageSujet: Re: (SALVATORE IST)/I DON'T DO GOOD.   Jeu 27 Sep - 19:00

Il nous faudra un lien alors
Oui je te connais, mais toi par contre je sais pas si tu me connais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I AM A PERFECT MEMBER

messages : 113
age : 19 ans.
situation civil : Célibataire.
travail : Serveur au Mystic Grill.
célébrité : Tyler Posey.


Un peu plus
Bonus:
Situation rp: Disponible pour 2 ou 3.


MessageSujet: Re: (SALVATORE IST)/I DON'T DO GOOD.   Jeu 27 Sep - 19:12

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I AM A PERFECT MEMBER

messages : 55
age : 18 ans.
situation civil : Célibataire.
travail : Serveur au café de mes parents et étudiant.
célébrité : Dylan O'Brien, bitch ! ♥


Un peu plus
Bonus:
Situation rp: Ouvert à toutes propositions.


MessageSujet: Re: (SALVATORE IST)/I DON'T DO GOOD.   Jeu 27 Sep - 19:14

DAMON SALVATOOOOOOOOOOOOOOOOOOOORE !
Bienvenue et bon courage pour ta fiche, pas la peine de dire que ton choix d'avatar est orgasmique, tu le sais déjà, tout le monde le sait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: (SALVATORE IST)/I DON'T DO GOOD.   Jeu 27 Sep - 19:41

Damon Je t'ai mordu et je veux un lien Xd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I AM A PERFECT MEMBER
messages : 112
age : 24 ans d'apparence, 171 en réalité.
situation civil : célibataire.
travail : emmerdeur.
célébrité : ian somerhalder.


Un peu plus
Bonus:
Situation rp: 3/3


MessageSujet: Re: (SALVATORE IST)/I DON'T DO GOOD.   Jeu 27 Sep - 22:47

Merci à vous pour cet accueil, ça fait plaisiiiiir
DORREN ; haha oui non pas trop, ton pseudo me dit quelque chose, de bazzart je pense, des projets de forums non ? *sbaf* Après je ne vois pas plus précisément mdrr et peut-être même que je me trompe qui sait (a) Mais sans problème pour le lien, t'sais
DAKOTA ; ouééééééééé je le saiiiiis c'bien pour ça que je le choisis (a)
TYLER ; mdrr avec plaisir pour le lien, même si t'as failli me tuer et qu'à cause de toi, Stefan a dû se sacrifier et tout et tout :roll: *out*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: (SALVATORE IST)/I DON'T DO GOOD.   Ven 28 Sep - 16:37

Motive toi ou j'te frappe tu peux le faire
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I AM A PERFECT MEMBER
messages : 112
age : 24 ans d'apparence, 171 en réalité.
situation civil : célibataire.
travail : emmerdeur.
célébrité : ian somerhalder.


Un peu plus
Bonus:
Situation rp: 3/3


MessageSujet: Re: (SALVATORE IST)/I DON'T DO GOOD.   Ven 28 Sep - 16:38

Owi, owi frappe-moiiiiiii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: (SALVATORE IST)/I DON'T DO GOOD.   Ven 28 Sep - 17:44

DAMON !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
OMG bienvenue
Réserves moi un lien Enfin on est obligé d'en avoir un mais voilà quoi ...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
I AM A PERFECT MEMBER
messages : 112
age : 24 ans d'apparence, 171 en réalité.
situation civil : célibataire.
travail : emmerdeur.
célébrité : ian somerhalder.


Un peu plus
Bonus:
Situation rp: 3/3


MessageSujet: Re: (SALVATORE IST)/I DON'T DO GOOD.   Ven 28 Sep - 18:32

ELENA I love you
Mais oui, bien entendu t'en fais pas, t'as ta place attitrée déjà
merci en tout cas I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: (SALVATORE IST)/I DON'T DO GOOD.   Ven 28 Sep - 18:35

JOSUIS TROP CHANCEUSE
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: (SALVATORE IST)/I DON'T DO GOOD.   Ven 28 Sep - 19:37

Dès que tu es validé, je te saute dessus pour un lien privilégié.



Sinon, je BIENVENUE
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: (SALVATORE IST)/I DON'T DO GOOD.   Ven 28 Sep - 20:12

Damon Salvatore* a écrit:
ELENA I love you
Mais oui, bien entendu t'en fais pas, t'as ta place attitrée déjà
merci en tout cas I love you



Allez, bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I AM A PERFECT MEMBER
messages : 112
age : 24 ans d'apparence, 171 en réalité.
situation civil : célibataire.
travail : emmerdeur.
célébrité : ian somerhalder.


Un peu plus
Bonus:
Situation rp: 3/3


MessageSujet: Re: (SALVATORE IST)/I DON'T DO GOOD.   Ven 28 Sep - 21:46

ELENA ; Ouais ouais, t'es la seule chanceuse de nous deux
c'est juste un privilège que tu ne sais pas saisir

BIRDIE ; owi avec plaisir BELLA EN PLUS JE L'AIIIIME

STEFANOU ; Hein, on est irrécupérables (a)
merci merci *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: (SALVATORE IST)/I DON'T DO GOOD.   Ven 28 Sep - 21:51

Peut-être que j'ouvrirais enfin les yeux qui sait
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I AM A PERFECT MEMBER
messages : 112
age : 24 ans d'apparence, 171 en réalité.
situation civil : célibataire.
travail : emmerdeur.
célébrité : ian somerhalder.


Un peu plus
Bonus:
Situation rp: 3/3


MessageSujet: Re: (SALVATORE IST)/I DON'T DO GOOD.   Ven 28 Sep - 21:56

Peut-être trop tard, qui sait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: (SALVATORE IST)/I DON'T DO GOOD.   Ven 28 Sep - 21:58

Ouais peut-être qui sait
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (SALVATORE IST)/I DON'T DO GOOD.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(SALVATORE IST)/I DON'T DO GOOD.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THRILL :: ADMINSITRATION :: Les présentations :: Les fiches validées-